Accéder au contenu principal

Wall Street monte à l'ouverture au lendemain d'un repli

2 mn
Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York montait en début de séance mercredi après avoir enregistré la veille sa première baisse du mois de juillet.

Vers 13H50 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 0,69% à 26.069,37 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 1,00% à 10.447,18 points.

Le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, gagnait 0,72% à 3.168,09 points.

Wall Street s'était repliée mardi dans un marché qui avait jusqu'à présent ignoré la flambée des cas de contamination au coronavirus aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays; le Dow Jones avait cédé 1,51% et le Nasdaq 0,86%.

"C'est une de ces semaines où il est difficile de définir une direction", note JJ Kinahan, responsable de la stratégie marchés pour TD Ameritrade.

"Ce genre de marché indécis, sans direction et avec un faible volume pourrait se poursuivre dans les prochains jours alors que les investisseurs attendent le début de la saison des résultats la semaine prochaine", précise M. Kinahan.

Selon les données du cabinet Factset, les analystes s'attendent à une chute de près de 45% des bénéfices des entreprises cotées au S&P 500 au deuxième trimestre.

La situation sanitaire restait par ailleurs critique aux Etats-Unis, où un nombre record de plus de 60.000 cas de contamination au coronavirus a été recensé dans les dernières 24 heures, selon les données compilées par l'université Johns Hopkins.

Toutefois, l'administration Trump, qui a officiellement notifié lundi l'ONU du retrait américain de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), n'envisage pas de fermer à nouveau l'économie du pays.

"Cela serait une très grosse erreur", a ainsi estimé mardi Larry Kudlow, conseiller économique de la Maison Blanche, sur la chaîne d'informations financières CNBC.

"Cela ferait plus de mal que de bien. Et cela porterait atteinte non seulement aux entreprises, mais aussi à tous les secteurs" de l'économie, a ajouté M. Kudlow.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en hausse, s'établissant à 0,6660% contre 0,6397% mardi soir.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.