Accéder au contenu principal

F1: deux nouveaux GP confirmés au Mugello et à Sotchi en septembre

Fernando Alonso au volant d'une Ferrari lors d'une séance d'essais sur le circuit du Mugello, en Italie, le 3 mai 2012
Fernando Alonso au volant d'une Ferrari lors d'une séance d'essais sur le circuit du Mugello, en Italie, le 3 mai 2012 CLAUDIO GIOVANNINI AFP/Archives
2 mn
Publicité

Spielberg bei Knittelfeld (Autriche) (AFP)

Deux nouveaux Grands Prix, au Mugello, le circuit de Ferrari en Italie, le 13 septembre et à Sotchi (Russie) le 27 septembre, ont été confirmés au calendrier de la saison 2020 de Formule 1 par le promoteur du championnat du monde, Formula One, vendredi.

"Cela porte à dix le nombre de courses confirmées et d'autres seront annoncées dans les semaines à venir", précise la F1 dans un communiqué. "Comme indiqué précédemment, nous prévoyons que la saison 2020 comptera entre 15 et 18 courses", contre 22 initialement, d'ici au GP de clôture à Abou Dhabi mi-décembre.

"Nous avons de plus en plus confiance en notre projet de courir jusqu'à la fin de l'année 2020", en se déplaçant en Asie (Chine, Vietnam) et aux Amériques (Canada, Etats-Unis, Mexique, Brésil) puis au Moyen-Orient (Bahreïn, Abou Dhabi), précise le PDG de la F1, Chase Carey.

Si le GP de Russie à Sotchi était déjà prévu à cette date avant la pandémie de coronavirus, qui a contraint à remanier tout le calendrier, le Grand Prix de Toscane fait son entrée au Championnat du monde de Formule 1, qui n'a jamais couru au Mugello, à 35 kilomètres de Florence.

Le circuit, qui accueille notamment une manche du Championnat du monde de MotoGP, appartient à Ferrari, qui y célébrera la 1000e course de son histoire dans la catégorie reine du sport automobile.

Plusieurs autres circuits européens (Imola en Italie, Portimao au Portugal, Hockenheim en Allemagne) négocient eux pour entrer au calendrier.

La manche inaugurale de la saison 2020 de F1 s'est tenue, avec plus de trois mois de retard, en Autriche la semaine dernière.

Une seconde épreuve est programmée ce week-end sur le même circuit, le Red Bull Ring de Spielberg (centre), avant la Hongrie (Hungaroring), la Grande-Bretagne (circuit de Silverstone) par deux fois, l'Espagne (circuit de Barcelone-Catalogne), la Belgique (circuit de Spa Francorchamps) et l'Italie (Autodrome de Monza) d'ici au 6 septembre.

Les courses se déroulent jusqu'à nouvel ordre à huis clos et suivent un protocole sanitaire strict.

La saison aurait dû débuter mi-mars à Melbourne, en Australie, mais la manche d'ouverture a été annulée juste avant la première séance d'essais libres suite à la découverte d'un cas de coronavirus dans le paddock.

Plusieurs autres épreuves ont été annulées en raison de la pandémie (Monaco, France, Pays-Bas, Azerbaïdjan, Japon et Singapour).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.