Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Rentrer voir sa famille au Maghreb, un casse-tête avec le Covid-19

Des centaines de milliers de Français ne pourront pas retrouver leur famille au Maghreb cet été.
Des centaines de milliers de Français ne pourront pas retrouver leur famille au Maghreb cet été. © Capture d'écran France 24

Avec la crise sanitaire, des centaines de milliers de Français ne passeront pas les vacances d'été en compagnie de leur famille au Maroc ou en Algérie. En revanche, les personnes résidant au Maghreb sont autorisés à venir voir leur famille en France. 

Publicité

Ils sont habituellement des centaines de milliers en France à rendre visite à leurs familles chaque été au Maghreb. Mais le coronavirus a évidemment modifié la donne cette année. Interrogée par France 24, Fatiha Ghandi et ses trois enfants ont l'habitude passer chaque mois d'août avec le reste de la famille au Maroc. Un plan qui a été forcément bousculé cette année.

"On est un peu tristes. Je pense qu'on n'ira pas car rien n'est encore sûr. Les frontières ne sont toujours pas rouvertes", explique-t-elle.

Des prix prohibitifs

Si l’Algérie et le Maroc refusent toujours de rouvrir leurs frontières aux Européens, la Tunisie a elle, levé toutes les restrictions de voyage. Mais se procurer le précieux billet n'est pas une mince affaire. L'attente se fait toujours plus longue et les prix s'envolent.

Si les vols à destination du Maroc et de l'Algérie restent encore compromis, les personnes résidant au Maghreb sont en revanche autorisés à venir rendre visite à leur famille en France. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.