Accéder au contenu principal

La lancement de la sonde vers Mars des Émirats arabes unis à nouveau reporté

Image d'illustration représentant un astronaute avec le drapeau national émirati à l'extérieur du centre spatial Mohammed Bin Rashid (MBRSC) à Dubaï.
Image d'illustration représentant un astronaute avec le drapeau national émirati à l'extérieur du centre spatial Mohammed Bin Rashid (MBRSC) à Dubaï. © Karim Sahib, AFP (archives)
2 mn

Les Émirats arabes unis ont annoncé mercredi un nouveau report du lancement de la sonde Hope, la première mission interplanétaire du monde arabe, en raison d'une météo défavorable.

Publicité

La sonde Hope devra encore attendre. Les Émirats arabes unis ont annoncé mercredi 15 juillet un nouveau report du lancement vers Mars de leur sonde en raison d'une météo instable au Japon, d'où elle devait être lancée.

"Après de longues réunions, l'Agence spatiale des Émirats arabes unis et le Centre spatial Mohamed ben Rached, annoncent, après des concertations avec Mitsubishi Heavy Industries, un nouveau report du lancement de la sonde Hope, a indiqué mercredi le gouvernement des Émirats sur Twitter. "Une nouvelle date de lancement en juillet sera annoncée sous 24 heures", ont ajouté les autorités.

Initialement prévu mardi, le décollage de la première mission spatiale arabe vers Mars avait une première fois été reprogrammé pour jeudi à 20 h 43 GMT (5 h 43 vendredi au Japon) en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Le programme émirati est l'un de trois projets en cours vers la planète rouge, aux côtés du Tianwen-1 de la Chine et Mars 2020 des États-Unis, qui profitent de la période où la Terre et Mars sont les plus proches : à peine 55 millions de kilomètres l'une de l'autre, contre environ 76 millions de kilomètres en moyenne.

La sonde, baptisée Al-Amal en arabe ou Hope en anglais, devrait atteindre l'orbite de Mars d'ici février 2021, marquant le 50e anniversaire de l'unification des Émirats arabes unis, une fédération de sept principautés.

Une fois sur place, la sonde fera le tour de la planète pendant toute une année martienne, soit 687 jours. Elle devrait se détacher de la fusée de lancement environ une heure après le décollage.

Avec AFP 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.