Accéder au contenu principal

Tennis: la capitaine allemande de Fed Cup émet des doutes sur la tenue de l'US Open

L'Allemande Barbara Rittner, directrice du tournoi-exhibition de Berlin, le 13 juillet 2020 à Berlin
L'Allemande Barbara Rittner, directrice du tournoi-exhibition de Berlin, le 13 juillet 2020 à Berlin MICHAEL HUNDT AFP/Archives
2 mn
Publicité

Berlin (AFP)

Barbara Rittner, la capitaine de l'équipe allemande de Fed Cup, a émis jeudi de sérieux doutes sur la tenue de l'US Open, qui doit s'ouvrir fin août alors que la pandémie de Covid-19 fait rage aux États-unis.

"Je pense réaliste que la saison dames (WTA) débute en Europe tel que cela est prévu début août", a déclaré l'ancienne 24e joueuse mondiale au Berliner Morgenpost, "mais au vu du grand nombre d'infections à travers les États-Unis je ne vois pas comment l'US Open pourra être organisé fin août, notamment en raison des restrictions de voyage".

"Si j'étais joueuse je ne voyagerais pas là-bas", a ajouté la directrice du tournoi exhibition de Berlin, qui se déroule actuellement.

Les États-Unis sont le pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19 avec plus de 137.000 décès et près de 3,5 millions de cas confirmés. Mercredi, un nouveau record de contaminations sur 24 heures a été enregistré, avec plus de 67.000 cas recensés.

Par comparaison, l'Allemagne ne compte que 200.260 cas et 9.078 décès.

Le circuit WTA doit reprendre le 3 août à Palerme (Italie), suivi d'un tournoi à Prague et à New York, avant l'ouverture de l'US open le 31 août. Le circuit ATP doit, lui, reprendre mi-août avec un tournoi à Washington qui précèdera l'US Open.

Au Bett1 Aces de Berlin, les règles d'hygiène sont scrupuleusement respectées: la température des spectateurs est prise à leur arrivée, ils doivent ensuite passer au travers d'une machine aspergeant du désinfectant.

L'Autrichien Dominic Thiem, numéro 3 mondial et favori du tournoi de Berlin après sa victoire contre l'Italien Matteo Berrettini 6-7, 6-4, 10-8 mercredi, a estimé que l'US Open était "sur un terrain instable".

Interrogé, Berrettini, 8e mondial, a quant à lui affirmé que "si ce n'est pas raisonnable pour moi et mon équipe nous n'irons pas. Mais il reste encore du temps".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.