Accéder au contenu principal

Tournoi de Lyon: l'OL a encore beaucoup de travail

Jason Denayer et l'OL se sont inclinés devant les Glasgow Rangers pour leur entrée dans le tournoi de Lyon, le 16 juillet 2020 à Décines
Jason Denayer et l'OL se sont inclinés devant les Glasgow Rangers pour leur entrée dans le tournoi de Lyon, le 16 juillet 2020 à Décines JEFF PACHOUD AFP
3 mn
Publicité

Décines-Charpieu (France) (AFP)

Lyon s'est incliné jeudi (2-0) dans son Groupama stadium de Décines-Charpieu face aux Glasgow Rangers lors de de la première journée du tournoi amical de Lyon, affichant tout le travail restant à fournir avant d'affronter le PSG le 31 juillet.

"On entre dans la dernière ligne droite avant la compétition", avait assuré l'entraîneur lyonnais Rudi Garcia mercredi en conférence de presse.

Ceci à deux semaines de la finale de la Coupe de la Ligue contre Paris Saint-Germain, meilleure chance pour l'OL, 7e de la dernière Ligue 1, d'être en Ligue Europa la saison prochaine, et avant son 8e de finale retour de Ligue des Champions face à la Juventus Turin, le 7 août.

Mais le chemin paraît encore long pour l'OL qui a pu, pour l'occasion, rejouer devant quelque 4.000 spectateurs perdus dans un stade pouvant en accueillir 59.000.

"Les joueurs ont exprimé une grosse intensité de Ligue des Champions lors des entraînements", avait pourtant aussi assuré Garcia.

Mais cela n'a pas vraiment transpiré sur cette rencontre face à un adversaire écossais qui n'avait auparavant joué qu'une rencontre face à des amateurs.

Lyon, qui a aligné en première période des joueurs potentiellement réservistes, s'est montré faible dans la récupération du ballon.

Dans ce domaine, le milieu Lucas Tousart, gros travailleur dans l'entre-jeu et définitivement parti au Hertha Berlin où il avait été transféré pour 25 millions d'euros en janvier, n'est pas remplacé sportivement.

C'est un handicap que l'OL devra s'attacher à surmonter au cours de la seconde phase du mercato.

Les Rhodaniens ont concédé deux buts avant la mi-temps, dont le premier à la suite d'un corner joué à deux et sur lequel la défense de l'OL a été inattentive.

- Les Rangers réduits à dix -

Le Brésilien Marcelo est d'ailleurs impliqué sur ces buts, notamment le premier qu'il a inscrit contre son camp sous la pression de Ianis Hagi même si au début de l'action, le jeune Rayan Cherki avait lui aussi mal défendu (20e).

Sur le second, Hagi, en devançant Marcelo, a repris un centre de la gauche de Borna Barisic (25e) peu avant que Ryan Kent ne soit exclu sur une action, où là aussi Marcelo a été impliqué (39e).

Ce dernier, un peu nerveux comme son compatriote Rafael, a d'ailleurs laissé sa place à la mi-temps au jeune Synaly Diomandé alors que Rudi Garcia a aussi fait entrer Youssouf Koné, Jason Denayer, Bruno Guimaraes et Tino Kadewere. Memphis Depay est apparu à vingt minutes de la fin.

Et si cette seconde version de l'OL a largement dominé après la mi-temps avec plusieurs possibilités de marquer, elle n'a pas trouvé la faille face à un adversaire pourtant réduit à dix en raison d'un manque de spontanéité et de liant dans l'animation offensive.

Au contraire, Lyon aurait pu encaisser un troisième but sans l'intervention in extremis de Koné devant sa ligne (61) après une contre attaque de cent mètres ou sur une tentative un peu trop croisée de Brandon Barker (76), actions symptomatiques des difficultés des Lyonnais dans la récupération.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.