Accéder au contenu principal

Covid-19 : les habitants de Barcelone incités à rester chez eux

Une femme assise sur un bac, près de la plage de Barceloneta, le 9 juillet 2020.
Une femme assise sur un bac, près de la plage de Barceloneta, le 9 juillet 2020. © Albert Gea, Reuters
2 mn

Les habitants de l'agglomération de Barcelone ont été appelés à "rester chez eux" par le gouvernement régional, sauf pour des raisons de première nécessité suite à une hausse des cas de Covid-19.

Publicité

Les autorités catalanes ont exhorté vendredi 17 juillet les habitants de Barcelone à rester chez eux et à ne pas former de groupe de plus de dix personnes, afin d'endiguer une résurgence du coronavirus, sans pour autant imposer un nouveau confinement.

"Nous recommandons aux personnes de ne pas se déplacer si ce n'est pas absolument nécessaire", a déclaré la responsable de la Santé au sein de l'exécutif catalan, Alba Verges, lors d'une conférence de presse. "Il est très important de respecter ces mesures dès à présent, c'est le meilleur moyen d'éviter un confinement."

Les habitants de Barcelone sont également invités à effectuer leurs achats en ligne et à réduire leurs activités sportives et culturelles. Les musées resteront cependant ouverts dans la capitale catalane, l'une des villes les plus visitées d'Europe. Le gouvernement régional a annoncé par ailleurs la fermeture des cinémas, des théâtres ou des discothèques, l'interdiction des regroupements de plus de dix personnes et des visites dans les maisons de retraite ou la limitation de la capacité d'accueil à 50 % dans les bars et les restaurants. Ces mesures doivent durer a priori deux semaines.

Une hausse inquiétante des infections

Le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus à Barcelone a triplé en une semaine, tandis que l'Espagne dans son ensemble a fait état jeudi de la plus forte hausse quotidienne des infections en plus de deux mois, avec 580 nouveaux cas enregistrés.

En Catalogne, 160 000 personnes dans la ville de Lérida et des communes voisines ont été reconfinées mercredi après un bras de fer entre le gouvernement régional et la justice. L'appel à ne pas sortir a été élargi à d'autres communes de la même zone, ce qui porte désormais le total de personnes concernées à environ 250 000 personnes dans la province de Lérida.

Face à ce rebond des contagions, de nombreuses régions espagnoles dont la Catalogne ont décidé de renforcer le caractère obligatoire du masque qui doit être porté à tout moment sur la voie publique et dans les lieux clos, même lorsque la distance de sécurité est respectée.

L'Espagne, qui déplore officiellement plus de 28 400 morts de la pandémie, est l'un des pays les plus affectés en Europe.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.