Accéder au contenu principal

Elizabeth II anoblit "Captain Tom", héros britannique face à la pandémie

La reine Elizabeth II a anobli l'ancien combattant Tom Moore, le 17 juillet 2020 au château de Windsor.
La reine Elizabeth II a anobli l'ancien combattant Tom Moore, le 17 juillet 2020 au château de Windsor. © Reuters
3 mn

L'ancien combattant Tom Moore, devenu célèbre pendant le confinement pour avoir récolté du haut de ses 100 ans une somme record avoisinant les 33 millions de livres (38 millions d'euros) pour le service de santé britannique, a été anobli par la reine Elizabeth II.

Publicité

Devenu un "trésor national" lors de la pandémie après avoir réussi à collecter quelque 33 millions de livres (36,2 millions d'euros) pour le service de santé britannique, l'ancien combattant Tom Moore a été fait chevalier vendredi 17 juillet par la reine Elizabeth II, lors d'une cérémonie exceptionnelle au château de Windsor.

"Captain Tom", qui a participé à la Seconde Guerre mondiale, avait recueilli cette somme en accomplissant à petits pas, muni de son déambulateur, 100 tours de son jardin du Bedfordshire avant son centième anniversaire, le 30 avril.

Alors que toutes les investitures qui devaient se tenir en juin et en juillet au palais de Buckingham, à Londres, ont été reportées en raison du nouveau coronavirus, une exception a été faite pour "Captain Tom". Entouré de sa famille, médailles sur la poitrine et prenant appui sur un déambulateur, il a été élevé au rang de chevalier dans l'imposante cour du château de Windsor par la reine, qui a utilisé l'épée ayant appartenu à son père, le roi George VI, et respecté les règles de distanciation sociale.

"Merci beaucoup, vous avez récolté une somme extraordinaire", l'a remercié la souveraine. À l'issue de la cérémonie, Tom Moore a confié aux journalistes être "absolument impressionné" : "C'est une journée absolument fantastique pour moi."

Il s'agissait du premier engagement royal en face-à-face avec un membre du public pour Elizabeth II depuis qu'elle s'est retirée le 19 mars au château de Windsor avec son mari, le prince Philip, en raison de la pandémie.

"Une lumière au milieu du brouillard"

La collecte de fonds record de Tom Moore avait commencé modestement, quand il s'était lancé le défi d'obtenir 1 000 livres pour des associations liées au service public de santé, le NHS, en première ligne dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

L'histoire de cet ancien combattant et l'afflux de dons qu'il a généré ont mis du baume au cœur du public au Royaume-Uni, pays d'Europe le plus endeuillé par le Sars-CoV-2 avec plus de 45 000 morts.

Originaire du Yorkshire, Tom Moore a reçu une formation d'ingénieur civil avant de s'enrôler au début de la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite servi en Inde et en Birmanie. Nommé colonel honoraire à l'occasion de son centième anniversaire, qui avait pris des allures de célébration nationale, il "a inspiré tout le pays et nous a apporté à tous une lumière au milieu du brouillard du coronavirus", avait déclaré le Premier ministre Boris Johnson, dont la gestion de la crise est critiquée. Qualifiant Tom Moore de "trésor national", le dirigeant conservateur avait personnellement demandé à la reine que le centenaire soit fait chevalier.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.