Accéder au contenu principal
Reportage

Covid-19 en Italie : un "bonus vacances" pour sauver le secteur du tourisme

Pour éviter un effondrement du tourisme lié à la crise du coronavirus, le gouvernement italien a lancé une aide financière destinée aux ménages les plus modestes.
Pour éviter un effondrement du tourisme lié à la crise du coronavirus, le gouvernement italien a lancé une aide financière destinée aux ménages les plus modestes. © Capture d'écran France 24
Texte par : Natalia MENDOZA | Mathilde DELVIGNE
4 mn

Depuis la fin du confinement, l'Italie peine à attirer les touristes, même cinq mois après l'explosion de l'épidémie dans le pays. Le gouvernement a donc lancé une allocation pour financer les vacances des Italiens sur la péninsule. Objectif : éviter l'effondrement du secteur touristique, qui représente 13 % du PIB italien. 

Publicité

Dès le 3 juin, l'Italie rouvrait ses frontières aux touristes étrangers en provenance de l'Union européenne. Pourtant, les professionnels du tourisme s'attendent cet été à une chute vertigineuse de l'activité et à un de ses plus mauvais chiffres depuis 1998. 

Pour faire face à cette situation, le gouvernement vient de mettre en place une aide financière baptisée "bonus vacances", destiné aux ménages dont les revenus annuels ne dépassent pas les 40 000 euros. 

Une allocation de 150 à 500 euros

Ce "bonus vacances", valable dans les structures hôtelières, varie selon la situation familiale. Une personne seule bénéficiera de 150 euros, tandis que les couples recevront 300 euros et les familles nombreuses 500 euros. 

Au total, l'État italien a débloqué 2,4 milliards d'euros pour financer cette mesure. L'allocation peut être utilisée jusqu'au 31 décembre 2020.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.