Accéder au contenu principal

Italie: La Juventus tombe et doit encore attendre

Cristiano Ronaldo lors d'Udinese-Juventus Turin, le 23 juillet 2020 à Udine
Cristiano Ronaldo lors d'Udinese-Juventus Turin, le 23 juillet 2020 à Udine MARCO BERTORELLO AFP
2 mn
Publicité

Rome (AFP)

Partie remise pour la Juventus: le club turinois avait besoin d'une victoire sur la pelouse de l'Udinese jeudi pour être de nouveau sacrée championne d'Italie, mais elle a été battue 2-1 par le club frioulan en quête de maintien.

Quand arrivera ce neuvième scudetto d'affilée, le 36e de l'histoire de la Juventus ? Le rendez-vous le plus évident est fixé à dimanche, lors de la 36e journée.

Si la Juventus, à domicile, bat la Sampdoria Gênes, elle sera titrée à coup sûr et cette défaite à Udine restera une simple péripétie.

Mais le sacre pourrait arriver dès samedi, quand les Turinois seront devant leur télévision, en fonction des résultats à venir des poursuivants des bianconeri, de l'Atalanta Bergame (2e) à la Lazio Rome (4e) en passant par l'Inter Milan (3e).

Jeudi, la Juventus a fait un match trop moyen pour mériter les trois points dont elle avait besoin et sa forme actuelle reste inquiétante à l'approche de son 8e de finale retour de Ligue des Champions contre Lyon le 7 août.

La partie a ainsi commencé par une tête maladroite de Danilo, sauvée par le poteau de Szczesny, qui a bien failli ressembler à un but contre-son-camp.

Ensuite, la Juve a poussé, avec notamment une belle frappe de Ronaldo, et elle a été récompensée en ouvrant le score par De Ligt (42e).

Le jeune Néerlandais a jailli à 40 mètres des buts de l'Udinese, s'est avancé balle au pied et a frappé fort du droit, à ras de terre, dans le petit filet de Musso.

La Juve était alors virtuellement championne mais cela n'a pas duré très longtemps. Peu après la pause, Nestorovski a profité d'un oubli grossier d'Alex Sandro au marquage pour égaliser de la tête (52e).

Enfin, dans le temps additionnel, le Franco-Ivoirien Seko Fofana, auteur d'un gros match et d'une belle saison, a marqué un beau but en prenant le meilleur sur De Ligt (2-1, 90e+2).

Essentiel dans l'optique du maintien pour l'Udinese (15e), ce succès rallonge donc aussi le suspense en tête du classement. La Juventus a manqué sa première balle de match. Il lui en reste trois.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.