Accéder au contenu principal

Covid-19 : le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale contaminé

Le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, Robert O'Brien, enlevant son masque, le 24 juillet 2020, avant de prendre la parole lors d'une conférence de presse à Phoenix (Arizona).
Le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, Robert O'Brien, enlevant son masque, le 24 juillet 2020, avant de prendre la parole lors d'une conférence de presse à Phoenix (Arizona). © Ross D. Franklin, AP
2 mn

Aux États-Unis, Robert O'Brien, le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, a été testé positif au nouveau coronavirus, a annoncé lundi la présidence américaine. La Maison Blanche précise qu'il s'est isolé, travaille depuis "un lieu sécurisé" et qu'il n'y a "pas de risque d'exposition du président ou du vice-président".

Publicité

Le conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump , Robert O'Brien, a été testé positif au Covid-19, a indiqué, lundi 27 juillet, la Maison Blanche.

Robert O'Brien, qui occupe un poste stratégique au sein de la présidence américaine, présente des "symptômes légers", a précisé cette dernière dans un communiqué. Il s'est isolé et travaille "depuis un lieu sécurisé" hors de la Maison Blanche.

"Il n'y a pas de risque d'exposition du président ou du vice-président", a ajouté l'exécutif américain, assurant que le Conseil de sécurité nationale continuait à fonctionner normalement.

Des précédents dans l'entourage de Donald Trump

Robert O'Brien a effectué mi-juillet un voyage à Paris où il a, en particulier, rencontré ses homologues français, allemand, italien et britannique.

En mai, Katie Miller, porte-parole du vice-président Mike Pence et épouse de Stephen Miller, proche conseiller de Donald Trump, avait été testée positive. Elle a depuis repris le travail.

Début juillet, Kimberly Guilfoyle, ancienne présentatrice de la chaîne Fox News et petite amie de Donald Trump Jr, a elle aussi été testée positive au Covid-19.

Elle est une des principales responsables du financement de la campagne de Donald Trump qui briguera un second mandat le 3 novembre.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.