Accéder au contenu principal

L'indice Hang Seng Tech fait ses début à Hong Kong

Une femme passe devant la Bourse de Hong Kong le 16 juillet 2020
Une femme passe devant la Bourse de Hong Kong le 16 juillet 2020 Anthony WALLACE AFP/Archives
2 mn
Publicité

Hong Kong (AFP)

La Bourse de Hong Kong a lancé lundi le Hang Seng Tech Index, nouvel indice des trente principales valeurs technologiques chinoises, dont Alibaba, JD.com, Tencent, Xiaomi et Meituan Dianping.

Hong Kong est devenue une place de plus en plus attrayante pour les entreprises technologiques chinoises, étant soumises à une surveillance et des restrictions plus strictes aux États-Unis.

Nombre d'entre elles ont cherché à s'inscrire sur des listes de cotation primaires et secondaires plus près de la Chine, alors que la guerre commerciale sino-américaine s'intensifie et que Washington menace de réduire l'accès aux marchés de capitaux américains.

Au début du mois de juillet, le géant du commerce en ligne Alibaba a annoncé un projet de double cotation de sa filiale financière Ant Group à Hong Kong et à Shanghai.

Selon les analystes, il pourrait s'agir de la deuxième plus grande introduction en Bourse au monde après celle du géant pétrolier saoudien Aramco l'année dernière.

Grâce à l'afflux de capitaux en provenance du continent chinois, les valeurs technologiques ont largement "surperformé" à la Bourse de Hong Kong, qui a chuté de 12 % depuis le début de l'année. Si le nouvel indice avait été lancé en janvier, le rendement aurait été de 47 % pour les investisseurs, selon les calculs de Bloomberg.

La place de Hong Kong n'offrait pas d'indice spécifique pour des entreprises technologiques chinoises cotées à l'étranger qui souhaitaient être cotées plus près de leur siège.

"Ce nouvel indice sert à combler cette lacune et à stimuler les flux de capitaux" a déclaré à Bloomberg Castor Pang, responsable des études au sein de Core Pacific-Yamaichi International Hong Kong.

Hong Kong est plongé dans une profonde récession liée la guerre commerciale sino-américaine et à des mois de troubles politiques.

La crise sanitaire du Covid-19 a aggravé la situation économique du territoire alors qu'une "troisième vague" locale de contaminations s'est récemment déclarée, déclenchant de nouvelles et difficiles mesures de distanciation sociale.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.