Italie: l'Atalanta Bergame ne lâche rien

Publicité

Parme (Italie) (AFP)

Menée au score et longtemps secouée sur la pelouse de Parme, l'Atalanta Bergame a réagi et s'est imposée 2-1 mardi lors de la 37e journée de Serie A: elle a encore des ressources à deux semaines de son duel face au Paris SG en Ligue des champions.

La fin de saison est une préparation à la C1 pour l'Atalanta. Il y a aussi une belle place d'honneur à aller chercher, la 2e, jamais atteinte dans l'histoire du club.

En attendant le match entre l'Inter Milan (3e) et Naples (7e) à 21h45, c'est bien le club de Bergame qui s'est installé sur la deuxième marche du podium, avec deux points d'avance sur l'Inter et trois sur la Lazio Rome (4e), qui jouera mercredi face à Brescia.

L'équipe de Gian Piero Gasperini a pourtant longtemps semblé à bout de souffle sur la pelouse de Parme. Les matches s'enchaînent dans la chaleur et les réserves physiques de l'équipe lombarde commencent à s’épuiser.

La première période a ainsi été nettement dominée par Parme qui a logiquement ouvert le score par le jeune Kulusevski. Il rejoindra la Juventus la saison prochaine et finit la saison en boulet de canon (1-0, 43e).

Secouée, l'Atalanta a également perdu en route son défenseur central Palomino, blessé et dont l'absence face au PSG serait un coup dur.

Après la pause, la "Dea" a trouvé un second souffle et repris le contrôle du match. Elle a ensuite été récompensée de sa hargne par l'égalisation sur coup franc de Malinovskyi (70e), redoutable frappeur.

En fin de match, le capitaine Papu Gomez a marqué un beau but (84e) pour renverser la partie et offrir trois points à son équipe.

A défaut d'un réservoir plein, le futur adversaire du PSG est donc solide mentalement. Il a aussi porté à 25 sa série de matches consécutifs en marquant au moins un but, une statistique en forme d'avertissement pour le PSG.