Accéder au contenu principal

États-Unis : Donald Trump annonce qu'il va interdire l'application TikTok

Logo de l'application TikTok.
Logo de l'application TikTok. © AFP
3 mn

Le président américain s'apprête à signer, dès samedi, un ordre officiel pour obliger la maison-mère chinoise à se séparer de la très populaire application TikTok, au nom de la protection de la sécurité nationale, selon des journalistes américains.

Publicité

Donald Trump a affirmé vendredi 31 juillet à des journalistes, à bord de l’avion présidentiel Air Force One, qu’il comptait interdire TikTok, le réseau social très prisé des jeunes. Et le président des États-Unis prévoit d'agir dès samedi, en signant un ordre officiel pour obliger la maison-mère chinoise à se séparer de cette très populaire application vidéo, au nom de la protection de la sécurité nationale, ont écrit le Wall Street Journal et l'agence Bloomberg.

D'autres médias américains, dont le New York Times et la chaîne de télévision Fox News, affirment de leur côté que le géant informatique Microsoft envisage de racheter TikTok, qui pourrait valoir des dizaines de milliards de dollars.

>> À lire : "Le long chemin de croix de TikTok pour se faire aimer de Washington"

FR NW GRAB DUREPAIRE 01H

Microsoft repreneur ?

Cette mesure marquerait un pic des préoccupations de Washington en matière de sécurité nationale, alors que des représentants s'inquiètent de la gestion par TikTok des données privées des utilisateurs.

Il s'agirait aussi d'un revers majeur pour ByteDance, l'entreprise basée à Pékin qui détient TikTok et qui est devenue l'un des rares conglomérats chinois à la dimension mondiale grâce au succès commercial de l'application.

L'annonce de Donald Trump fait suite à d'intenses négociations dans la journée entre la Maison Blanche, ByteDance et de possibles repreneurs pour TikTok, dont Microsoft.

>> À voir : "PoliTik... Tok : à quel jeu diplomatique joue l'application chinoise ?"

Reuters a appris de source proche du dossier que les discussions n'avaient pas permis de parvenir à un accord pour que la compagnie chinoise cède ses activités aux États-Unis. Les discussions devraient se poursuivre dans les prochains jours.

Les attentes de ByteDance, qui valorise TikTok à plus de 50 milliards de dollars et qui insiste pour rester au capital de l'application, ont compliqué les pourparlers, a déclaré une autre source.

Une interdiction légale ?

"En ce qui concerne TikTok, nous l'interdisons aux États-Unis", a déclaré Donald Trump à des journalistes à bord de l'Air Force One. "Je signerai le document demain."

On ne sait, pour l'heure, les moyens légaux sur lesquels le président américain compte s'appuyer pour interdire TikTok, et comment une telle interdiction serait mise en application.

Très prisée des adolescents, TikTok permet de créer de courtes vidéos à grand renfort d'effets spéciaux. Elle compte aux États-Unis près de 80 millions d'utilisateurs actifs chaque mois.

ByteDance, Microsoft et le département américain du Trésor – qui préside le panel gouvernemental ayant examiné les statuts de TikTok – ont décliné des demandes de commentaire.

"Si nous ne commentons pas les rumeurs ou les spéculations, nous sommes confiants dans le succès à long-terme de TikTok", a dit la plateforme vidéo dans un communiqué.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.