Covid-19 : Melbourne, deuxième ville d'Australie, placée sous couvre-feu

Des policiers et des soldats en patrouille à Melbourne (Australie) le 2 août 2020 après l'instauration d'un couvre-feu en raison du coronavirus.
Des policiers et des soldats en patrouille à Melbourne (Australie) le 2 août 2020 après l'instauration d'un couvre-feu en raison du coronavirus. © William West, AFP

La pandémie de coronavirus poursuit sa course mortelle et impose chaque jour de nouvelles restrictions, comme à Melbourne. La ville australienne est désormais placée sous couvre-feu. Et les commerces non essentiels devront fermer leurs portes dès jeudi. 

Publicité

Face à un rebond des infections au Covid-19, l'Australie a annoncé dimanche 2 août un couvre-feu à Melbourne, la deuxième ville du pays, dont les habitants n'auront plus le droit de sortir à plus de cinq kilomètres de leur domicile.

"L'heure n'est plus au laxisme, le temps des avertissements est fini", a déclaré Daniel Andrews, le Premier ministre de l'État de Victoria. "Si vous n'êtes pas chez vous, alors que vous devriez y être, si vous avez le virus et poursuivez votre vie normale, la fermeté s'appliquera. Il y a des vies en jeu." 

00:18

Malgré un confinement instauré début juillet, Melbourne a continué d'enregistrer des centaines de nouveaux cas quotidiennement. Les autorités locales ont donc décidé de mettre en place un couvre-feu de 20h à 5h du matin pour les six prochaines semaines.

Tous les commerces non essentiels devront également fermer leurs portes à compter de jeudi, a annoncé lundi Daniel Andrews. Certains secteurs comme la production de viande ou le BTP devront réduire leurs opérations à compter de vendredi.

"Le couvre-feu à Melbourne est totalement inédit. Cela n'était jamais arrivé dans l'histoire de la ville, pas même en temps de guerre", explique Grégory Plesse, correspondant de France 24 en Australie. "Il a été pour cette première nuit très largement respecté. La police n'a signalé qu'un nombre limité de personnes qu'elle a verbalisées au cours de la nuit. En revanche, il semble que ce soit le retour de la panique dans les supermarchés", note notre journaliste.

00:47

De nouvelles restrictions

Seule une personne par foyer aura le droit de faire les courses chaque jour, également dans un rayon de cinq kilomètres. Quelques semaines après être revenus en classe, la plupart des élèves des écoles et des universités reprendront les cours par Internet à partir de mercredi minuit, tandis que les crèches et autres structures d'accueil seront fermées à partir de jeudi.

Les mariages sont annulés dans la ville jusqu'à nouvel ordre. Au plus haut de la première vague de la pandémie, les mariages avaient été limités à cinq personnes en Australie.

"Nous avons pris ces décisions, car faire moins que cela ne nous protégera pas", a expliqué Daniel Andrews. "Faire moins que cela fera durer le problème encore des mois et des mois". 

L'État de Victoria a recensé dimanche 671 nouveaux cas de Covid-19 et 7 morts. Hors de Melbourne, le reste de l'État va passer à la phase 3 de confinement à partir de mercredi minuit. Les habitants ne pourront quitter leur domicile que pour travailler, aller à l'école et acheter des biens de première nécessité.

Les autres États australiens, allégeant les restrictions, n'ont déclaré aucun ou très peu de nouveaux cas depuis des semaines. Mais ils ont fermé leurs portes aux habitants du Victoria et de Sydney, un autre point de contaminations.

Au total, près de 18 000 cas de nouveau coronavirus et au moins 208 morts ont été recensés en Australie, qui compte quelque 25 millions d'habitants.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine