Accéder au contenu principal

Bloqués sur une île du Pacifique, trois naufragés sauvés grâce à un "SOS" écrit dans le sable

Un hélicoptère atterrissant près des lettres "SOS" sur une plage de l'île de Pikelot, où trois hommes ont été secourus.
Un hélicoptère atterrissant près des lettres "SOS" sur une plage de l'île de Pikelot, où trois hommes ont été secourus. © Australian Defence Force, AFP
2 mn

Après un naufrage près d'une minuscule île du Pacifique Ouest, trois marins ont été repérés, dimanche, grâce au signe "SOS" qu'ils avaient écrit dans le sable. Ils ont été secourus par les armées américaine et australienne. 

Publicité

Trois marins de Micronésie qui avaient fait naufrage sur une minuscule île du Pacifique Ouest ont pu être secourus, après que des avions australiens et américains eurent repéré le "SOS" géant qu'ils avaient dessiné sur la plage.

L'armée australienne a expliqué qu'elle avait repéré, dimanche 2 août, les trois hommes sur l'îlot Pikelot, à 190 kilomètres du lieu d'où ils étaient partis trois jours plus tôt.

L'embarcation de sept mètres à bord de laquelle ils se trouvaient était tombée en panne d'essence et avait ensuite dérivé.

Trois marins en bonne santé

Alertés par le Centre de sauvetage et de coordination du Pacifique basé à Guam, des avions américains et australiens ont été mobilisés et ont repéré, dimanche, le SOS dessiné dans le sable.

Un hélicoptère a été dépêché du navire australien "HMAS Canberra" avec de la nourriture et de l'eau, s'assurant que les trois naufragés étaient en bonne santé.

Ils ont été secourus par la suite par un patrouilleur de Micronésie, a indiqué l'armée australienne.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.