Accéder au contenu principal

Covid-19 : la pandémie s'accélère dans le monde, les mesures de prévention se multiplient

Melbourne, la deuxième ville d'Australie, a entamé, jeudi 6 août, un nouveau confinement prévu pour six semaines.
Melbourne, la deuxième ville d'Australie, a entamé, jeudi 6 août, un nouveau confinement prévu pour six semaines. © William West, AFP
7 mn

En cette période estivale, plusieurs foyers de contaminations au Covid-19 sont réapparus en Europe et dans le reste du monde. Plusieurs pays entament même un deuxième confinement ciblé dans des villes ou des zones à risques.

Publicité

Des flambées de contaminations ont été observées dans plusieurs pays aux quatre coins du monde en cette période de vacances estivales. Particulièrement touchée, l'Europe multiplie les mesures de prévention – usage obligatoire du masque, confinement, quarantaine – dans l'espoir de contenir l'épidémie de Covid-19. Le virus a franchi, mercredi 5 août, la barre des 700 000 morts dans le monde.

  • En France, le masque obligatoire en extérieur dans certaines régions

La nervosité semble gagner le gouvernement français, alors que l'instance scientifique qui le guide juge "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou à l'hiver". "Le virus circule de façon plus active, avec une perte accentuée des mesures de distanciation et des mesures barrières : l'équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment dans un scénario moins contrôlé comme en Espagne par exemple", a mis en garde le Conseil scientifique mardi.

Résultat : le masque est devenu obligatoire même à l'extérieur dans les zones les plus fréquentées de Toulouse, de Tours et de Blois. Il en sera prochainement de même à Paris et dans d'autres villes.

>> À lire aussi : Quelles sont les villes de France où le masque est obligatoire en extérieur ?

  • Le masque obligatoire en extérieur dans des quartiers touristiques des Pays-Bas

Le port du masque est également devenu obligatoire mercredi dans le célèbre Quartier Rouge d'Amsterdam et dans les quartiers commerçants de Rotterdam. De nombreux passants n'étaient toutefois pas masqués, les policiers se contentant pour l'instant d'avertissements.    

"Malheureusement, cela correspond un peu à la culture de la ville", a affirmé un habitant du Quartier Rouge, qui a demandé à ne pas être identifié. "Ici, tout est possible et rien n'est jamais vraiment imposé".  

  • En Écosse, fermeture des bars et pubs dans la ville d'Aberdeen

En Écosse, les habitants d'Aberdeen, au nord-est de l'île, vont connaître à nouveau les affres du confinement, avec notamment une limitation des déplacements à 8 kilomètres du domicile et la fermeture des pubs et restaurants à 17h. 

"Nous sommes à une étape de cette pandémie, où une extrême prudence est nécessaire […] ", a déclaré la Première ministre, Nicola Sturgeon. La ville d'Aberdeen a recensé ces derniers jours 54 nouveaux cas de contaminations et dans toute l'Écosse 64 nouveaux ont été enregistrés en l'espace de 24 heures.

FR NW PKG ECOSSE COVID RESTRICTIONS 05H
01:17
  • La dernière phase de déconfinement repoussée en Irlande

Mauvaise nouvelle pour les Irlandais : le gouvernement a décidé de repousser la dernière phase de son déconfinement, qui comprend notamment la réouverture de tous les pubs. L'Irlande a également décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les magasins et les centres commerciaux à partir du 10 août.

  • La province belge d'Anvers classée à risque par l'Allemagne

Berlin a classé mercredi la province belge d'Anvers, particulièrement touchée par le Covid-19, comme zone à risque, impliquant une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs qui en viennent, à moins de présenter un test négatif.

La Belgique est confrontée depuis plusieurs semaines à une recrudescence des cas du nouveau coronavirus, obligeant les autorités à durcir les mesures pour contrer l'épidémie, en particulier dans la province d'Anvers où un couvre-feu a été mis en place fin juillet. Ses habitants sont ainsi incités à rester chez eux autant que possible et les autorités ont déconseillé aux visiteurs de s'y rendre.

Le masque est redevenu obligatoire dans l'espace public pour les plus de 12 ans, et dans les endroits où la distance physique de 1,5 mètre ne peut être garantie. Les sports de contact sont également interdits.

  • Un reconfinement sur six semaines à Melbourne, en Australie

"Nous avons aplati la courbe une première fois, nous l'aplatirons de nouveau", a assuré le ministre de la Santé australien, Greg Hunt. Melbourne, la deuxième ville d'Australie a entamé jeudi un nouveau confinement prévu sur six semaines, alors que les autorités font face à une deuxième vague de l'épidémie. Les commerces étaient fermés et les rues désertées dans la capitale de l'État de Victoria, qui dénombre près de 5 millions d'habitants.

Depuis le début de l'épidémie, l'Australie a recensé près de 20 000 cas de contamination  et 255 décès liés au Covid-19, des chiffres plus faibles que ceux de bien d'autres pays développés.

L'État de Victoria comptabilise actuellement le plus grand nombre de contaminations dans le pays avec plus de 13 000 cas identifiés. Au cours des dernières 24 heures, la région a enregistré 471 nouveaux cas et huit décès.

  • Aux Philippines, le quart de la population reconfiné

Plus de 27 millions de personnes à Manille et dans quatre provinces voisines, soit environ le quart de la population de l'archipel, ont été reconfinées mardi avec à peine 24 heures de préavis. Les perspectives sont ternes pour l'archipel : le nombre officiel de cas ayant dépassé cette semaine la barre des 115 000, un chiffre qui a quintuplé depuis que de premières restrictions avaient été assouplies en juin.

Le président Rodrigo Duterte, qui a imposé ce reconfinement à contre-cœur, a toutefois averti que son pays ne pourrait demeurer fermé éternellement. "Le problème est que nous n'avons plus d'argent. Je ne peux plus donner de nourriture et d'argent aux gens", a-t-il expliqué dimanche soir.                 

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.