Accéder au contenu principal

Ecologie: Bayou (EELV) tacle un gouvernement qui "tergiverse"

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le secrétaire national d'EELV Julien Bayou a taclé vendredi le gouvernement de Jean Castex, qui, selon lui, "tergiverse sur l'arrêt de la cruelle chasse à la glu" - alors qu'une délégation de chasseurs est reçue à Matignon - et veut autoriser l'usage de néonicotinoïdes.

Le message du Premier ministre "Tous écologistes, c'était il n'y a pas deux semaines. Depuis, le gouvernement tergiverse sur l'arrêt de la cruelle chasse à la glu", a critiqué l'écologiste dans un tweet.

Une délégation de chasseurs est reçue à Matignon ce vendredi alors que la Commission européenne exhorte la France à "mettre fin à la chasse illégale et de réexaminer ses méthodes de captures d'oiseaux", dont la chasse à la glu.

Cette réunion, qui se tient sans Jean Castex, est l'occasion pour les chasseurs de dénoncer la volonté, selon eux, de la nouvelle ministre de l'Ecologie Barbara Pompili (ex-EELV) de mettre fin à la chasse à la glu.

Dans son tweet, Julien Bayou a également regretté que le gouvernement veuille autoriser de nouveau les "pesticides tueurs d'abeilles".

Le ministère de l'Agriculture a annoncé jeudi vouloir autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021, "dans des conditions strictement encadrées" et jusqu'en 2023 maximum, des semences de betteraves enrobées de néonicotinoïdes.

Ces insecticides, qui s'attaquent au système nerveux des insectes, et donc des pollinisateurs comme les abeilles, avaient été interdits de tout usage phytosanitaire en septembre 2018. Mais les planteurs de betteraves réclamaient leur usage pour s'attaquer aux pucerons verts, vecteurs du virus de la jaunisse qui fait s'effondrer les rendements cette année.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.