Ligue Europa : Séville, Leverkusen, Wolverhampton et Bâle en quarts de finale

But de Séville lors du huitième de finale de l'UEFA Europa League entre le FC Seville et l'AS Roma à la MSV Arena, le 6 août 2020 à Duisbourg (Allemagne).
But de Séville lors du huitième de finale de l'UEFA Europa League entre le FC Seville et l'AS Roma à la MSV Arena, le 6 août 2020 à Duisbourg (Allemagne). © Friedemann Vogel, AFP

Séville, Leverkusen, Wolverhampton et Bâle ont complété jeudi le "Final 8" de la Ligue Europa et rejoignent Manchester United, l'Inter Milan, Copenhague et le Shakhtar Donetsk en quarts.

Publicité

Le FC Séville, le Bayer Leverkusen, Wolverhampton et le FC Bâle ont décroché, jeudi 6 août, leur ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa. Ils viennent compléter le "Final 8" de la compétition et rejoignent Manchester United, l'Inter Milan, Copenhague et le Shakhtar Donetsk en quarts.

Les Andalous, cinq fois vainqueurs de la "petite" Coupe d'Europe, poursuivent leur chemin vers un sixième titre avec leur victoire 2-0 sur la Roma, acquise à l'issue d'un match unique sur terrain neutre pour cause de pandémie de Covid-19.

À Duisbourg (Allemagne), les hommes de Julen Lopetegui ont dominé les débats et profité de faiblesses du gardien espagnol de la Roma, Pau Lopez. Sergio Reguilon l'a ajusté d'une frappe à ras de terre pour l'ouverture du score (22e), après avoir évité deux défenseurs romains.

Puis Lucas Ocampos a forcé le portier catalan à s'éloigner de sa cage pour contrer sa frappe... mais pas suffisamment, et Youssef En-Nesyri, opportuniste, a poussé le ballon dans le but vide (44e).

Le FC Bâle qualifié sans forcer

Séville affrontera en quarts Wolverhampton, qui s'est qualifié avec une victoire 1-0 sur l'Olympiakos (1-1 au match aller) grâce à un penalty en début de match, transformé tout en douceur par le buteur mexicain Raul Jiménez (8e).

Les Wolves, qui avaient fait match nul (1-1) en Grèce au match aller, avant l'interruption des championnats provoquée par la crise sanitaire, ne sont pas parvenus à faire le break et ont laissé le club du Pirée se procurer des occasions.

L'Olympiakos s'est vu refuser une égalisation (29e) après recours à l'arbitrage vidéo, pour une légère position de hors-jeu de Youssef El-Arabi au début de l'action. Les Grecs ont encore poussé en fin de match pour arracher une prolongation, sans succès.

Le Bayer Leverkusen a aussi composté son ticket avec une victoire 1-0 sur les Glasgow Rangers (1-3 à l'aller) à l'issue d'un match physique et décousu. Le club rhénan rejoint l'Inter Milan en quarts.

Enfin, le FC Bâle a disposé sans forcer de l'Eintracht Francfort. Cinq mois après une confortable victoire 0-3 à l'extérieur, Bâle a joué la sécurité et l'emporte 1-0 avec un but en fin de match (88e) de Fabian Frei, à la conclusion d'une action "à la barcelonaise" tout en passes courtes.

Les Suisses rencontreront en quarts le Shakhtar Donetsk, champion d'Ukraine et tombeur mercredi de Wolfsburg.

Le dernier quart, connu depuis mercredi, opposera Manchester United au FC Copenhague.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine