Accéder au contenu principal
Correspondances

Tests Covid à Roissy, "idoles" japonaises, harcèlement sexuel au Cameroun et catch mexicain dévasté

Au Mexique, de nombreux combattants de Lucha libre sont dans un état précaire à cause de la pandémie.
Au Mexique, de nombreux combattants de Lucha libre sont dans un état précaire à cause de la pandémie. © Capture d'écran France 24

Dans ce numéro de notre émission consacrée à l'actualité dans le monde, France 24 vous propose plusieurs reportages tournés par nos correspondants à l'étranger.

Publicité

Nos reportages :

> France : les voyageurs en provenance de 16 pays "à risques" doivent subir un test de dépistage du Covid-19 à leur arrivée. Ces mesures sont-elles suffisantes pour freiner la propagation du virus ? Reportage à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris.

> Japon : les "idoles", qui se produisent dans des costumes et chorégraphies sexy, tout en chantant des paroles d'amour, innocentes et mielleuses, incarnent la pop culture japonaise… Très jeunes, les idoles ont entre 10 et 30 ans. Ces chanteuses et danseuses font en général partie d'un groupe, et sont suivies par des fans passionnés. Une industrie juteuse et en plein essor au Japon, où de nombreuses jeunes filles souhaitent rejoindre un groupe d'"idoles", et où toujours plus d'hommes souhaitent les soutenir. Cette attirance d'hommes adultes pour de très jeunes filles, toujours vêtues de tenues hyper-sexualisées, frôle la pédophilie. Elle est néanmoins encadrée par des règles strictes

> Cameroun : dans le sport comme dans le reste de la société, on assiste à une libération de la parole. Des affaires de harcèlement sexuel ou de viols éclatent partout dans le monde, avec des entraineurs accusés d'abuser de leur position. Notre correspondant au Cameroun a rencontré des femmes qui pratiquent le karaté au plus haut niveau et dénoncent pression et violence. Le ministère des Sports camerounais a désormais lancé une enquête interne après la révélation du scandale.

> Mexique : Plus qu'un simple sport, la Lucha Libre, cette forme de catch connue pour ses masques colorés, fait partie de la culture et des traditions mexicaines. Mais le milieu est maintenant dévasté par la pandémie de coronavirus. Plus de trente combattants légendaires ont perdu la vie à cause du Covid-19 et de nombreux autres sont dans un état précaire, sans revenus pendant plusieurs mois à cause de la pandémie. Reportage à Mexico City signé Mario Carbonell.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.