Championnat PGA: Dustin Johnson s'empare de la tête, Woods hors course

Publicité

San Francisco (AFP)

L'Américain Dustin Johnson s'est emparé des commandes du Championnat PGA, première levée du Grand Chelem de la saison, samedi après le 3e tour qui s'est avéré compliqué pour le favori Brooks Koepka, néanmoins bien placé, et fatal pour le légendaire Tiger Woods.

Johnson, 5e mondial, a surmonté un double bogey et bogey, grâce à huit birdies, pour rendre une carte de 65 (-9 au total) et compter un coup d'avance sur un duo composé de ses compatriotes Scottie Scheffler et Cameron Champ. Un joli bond de 19 places pour le vainqueur de l'US Open en 2016.

L'Américain Collin Morikawa, le Britannique Paul Casey et Brooks Koepka se partagent la 4e place à deux longueurs. Ce dernier, double tenant du titre, a limité la casse en réussissant ses troisième et quatrième birdies aux 16e et 18e trous, juste après trois bogeys consécutifs. Encore dans le coup pour la victoire finale, il devra néanmoins resserrer son jeu dimanche.

Juste derrière, un groupe de six joueurs pointent à trois coups du leader: Bryson DeChambeau, Tony Finau, Daniel Berger, Justin Rose, Tommy Fleetwood et Jason Day, qui avait été en tête après le 1er tour.

Le Chinois Haotong Li, surprenant leader vendredi, a lui chuté au 13e rang à quatre longueurs. Et le Français Mike Lorenzo-Vera, qui a été son dauphin, a dégringolé au 18e rang à cinq coups.

Pour Tiger Woods en revanche, c'est vraisemblablement fini, après un troisième tour qui s'est soldé par quatre bogeys et deux birdies (+2) l'ayant relégué à la 59e place. Il attendra donc pour décrocher son 16e titre du Grand Chelem, qui aurait aussi été son 5e au Championnat PGA:

Après une entame encourageante jeudi (-2), Tiger a fini à deux coups au-dessus du par vendredi, réitérant cette mauvaise performance samedi, encore plombé par son putt dans des conditions nuageuses, fraîches et venteuses sur le parcours de Harding Park.

Justin Thomas, enfin, a encore peiné à assumer son statut de nouveau numéro un mondial. Deux de ses quatre bogeys ont eu pour cadre les trous 16 et 18, plombant une performance qui aurait pu être bien meilleure grâce à six birdies. "Je suis très énervé. Je laisse m'échapper un bon tour, je n'ai pas capitalisé sur mon bon départ", a pesté l'Américain, remonté provisoirement à la 34e place (-1).