La canicule s'étend en France : 15 départements en vigilance rouge, 54 en orange

Un homme et des enfants se rafraîchissent sous un jet d'eau à Paris, le 8 août 2020, alors que la France traverse un épisode de canicule.
Un homme et des enfants se rafraîchissent sous un jet d'eau à Paris, le 8 août 2020, alors que la France traverse un épisode de canicule. © Martin Bureau, AFP

La vague de chaleur se poursuit dimanche, sur la plupart des régions, avec désormais 54 départements placés en alerte orange et toujours 15 en vigilance rouge, indique Météo-France.

Publicité

La canicule s'étend en France. Cinq départements supplémentaires, tous situés en Auvergne-Rhône-Alpes, ont été placés, dimanche 9 août, en vigilance orange canicule, tandis que 15 départements dans le nord du pays restent en rouge, a annoncé Météo-France.

"Cinq départements du Centre-Est passent en vigilance orange canicule : la Haute-Loire, l'Isère, l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie", a précisé l'institut de météorologie. La France compte donc maintenant 54 départements en alerte orange. Quinze départements, allant des Hauts-de-France jusqu'à l'Île-de-France restent placés en vigilance rouge. 

Les départements concernés par la vigilance rouge sont précisément le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l'Aisne, la Seine-et-Marne, l'Oise, l'Eure, Paris et sa petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), la Seine-Maritime, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise.

Un temps orageux sur une large partie de la France

Le temps devient moins stable que les jours précédents avec des orages de chaleur qui se développeront sur une grande partie de la France allant des Pyrénées, au Centre, en Bourgogne, et dans le massif central et le Centre-Est, précise encore le dernier bulletin météorologique.

Cet épisode caniculaire qui s'annonce "durable" sur une grande partie de la France s'avère "particulièrement problématique sur certains départements", étant donné le contexte sanitaire et la dégradation de la qualité de l’air en particules fines, ajoute Météo France. Une "large et franche dégradation orageuse" devrait y mettre fin, par l'ouest, à partir de mercredi, note le service de météorologie.

En ce dimanche, la vague de chaleur perdurera avec des températures minimales qui auront encore du mal à descendre en dessous de 18 à 23 degrés. Elles seront plus fraîches en Bretagne et en Normandie avec 15 à 18 degrés. Le thermomètre affichera l'après-midi des valeurs toujours élevées, comprises dans les terres entre 32 et 37 degrés dans une atmosphère bien lourde. Il fera cependant plus frais, entre 25 et 30 degrés sur la façade atlantique, la Bretagne et les côtes de la Manche, ainsi que sur le littoral méditerranéen.

Cet épisode, caractérisé par des nuits très chaudes devrait se situer parmi les cinq plus sévères connus par la France ces dernières décennies, derrière les canicules historiques de 2003 et 2006.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine