REPORTAGE

Covid-19 : les restaurants en grande difficulté aux États-Unis

Accueillant auparavant 300 clients par jour, la brasserie Liberté, située à Washington, n'en sert plus que 40 désormais en raison de l'épidémie de Covid-19.
Accueillant auparavant 300 clients par jour, la brasserie Liberté, située à Washington, n'en sert plus que 40 désormais en raison de l'épidémie de Covid-19. © Capture d'écran France 24

À Washington, depuis l'apparition du nouveau coronavirus, les restaurants fonctionnent au ralenti, à l'instar de la brasserie Liberté. Pour rester ouvert, le propriétaire de cet établissement a choisi de travailler à perte. Car malgré un strict respect des mesures sanitaires, la clientèle n'est toujours pas de retour.

Publicité

Comme de nombreux restaurants à Washington, la brasserie Liberté peine à maintenir son activité depuis l'apparition du Covid-19.

Face au manque de clients, Didier Palange, le propriétaire de l'établissement, a donc décidé de travailler à perte. Servant auparavant 300 clients par jour, le restaurant doit désormais se contenter d'une quarantaine de couverts quotidiens. En cuisine, le chef a divisé son effectif par quatre et emploie ses commis à tour de rôle pour leur garantir un revenu minimum.

Des chiffres d'affaires en chute libre

Didier Palange s'est pourtant adapté aux nouvelles règles sanitaires. Il a par exemple installé sur le bar des marquages pour aider les clients à respecter la distanciation physique.

La situation de cette brasserie frappée par la crise sanitaire est un exemple parmi d'autres. À Georgetown, l'un des quartiers les plus prisés de la capitale américaine, les restaurateurs ont enregistré depuis mars dernier une baisse de leur chiffre d'affaires allant de 50 à 70 %, selon les établissements.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine