C1: la surprise Atalanta se tourne vers l'avenir, malgré sa sortie

Milan (AFP)

Publicité

L'Atalanta, éliminée in extremis par le Paris Saint-Germain (2-1) mercredi en quart de finale de Ligue des champions, va désormais se tourner vers la prochaine saison de Serie A... et de C1, car Bergame, sensation de cette campagne européenne, reviendra pour briller.

"Fin amère", a résumé le journal Corriere di Bergamo après cette sortie cruelle, alors que l'Atalanta avait mené au score jusqu'à la 90e minute contre le PSG et ses stars. "L'Atalanta a tenu et rêvé" avant de s'incliner devant "une équipe constellée de millionnaires".

"Il y a beaucoup de regrets", a confié à Sky Sport le directeur général de l'Atalanta, Luca Percassi. "Nous sommes fiers de ces gars, de ce qu'ils ont montré pendant toute cette saison vraiment différente des autres", a-t-il ajouté, au lendemain d'un match qui a mis fin à un parcours spectaculaire.

Autant en C1, pour sa toute première participation, qu'en Serie A (78 points, 98 buts marqués), l'Atalanta vient de réussir la meilleure saison de son histoire, dans une ville parmi les plus touchées, en Italie, par la pandémie de nouveau coronavirus.

"Il y a l'énorme satisfaction d'avoir représenté notre ville le mieux possible", a souligné Percassi. "Nous rentrons à la maison avec des regrets, mais conscients d'avoir rendu heureuse toute la population" en ayant accumulé les très bons matches et les buts spectaculaires.

- Bergame veut enfin accueillir des matches -

Surnommé "La Dea" (La Déesse), l'Atalanta n'a remporté qu'un seul trophée majeur dans le football italien, la Coupe d'Italie 1963. Mais le club, qui s'était qualifié pour cette Ligue des champions en terminant 3e de la Serie A la saison dernière, vient de récidiver en 2020.

La Ligue des champions permet de "se comparer avec les meilleurs du monde. Savoir que nous pourrons à nouveau y participer la saison prochaine, c'est une autre source de fierté et de satisfaction", a insisté Percassi.

Le club bergamasque espère aussi que son stade, le "Atleti Azzurri d'Italia Stadium", rénové cette saison, sera en mesure d'accueillir des matches européens quand débutera la prochaine C1, après une année d'exil au stade San Siro, à Milan.

"Nous voulons maintenant jouer des matches européens à la maison. Une inspection est prévue les 7 et 8 septembre par l'UEFA pour évaluer l'état d'avancement du chantier, nous sommes confiants que ça va bien se passer", confie Percassi.

Aucun club italien n'a réussi à remporter la Coupe aux grandes oreilles depuis dix ans et le triomphe de l'Inter Milan de José Mourinho en 2010. Cette saison, l'Atalanta était le dernier rescapé italien, suite à l'élimination de la Juventus, victorieuse pour la dernière fois de la C1 en 1996, contre Lyon en 8e de finale.

L'Inter Milan, désormais dirigé par Antonio Conte, va lui jouer lundi soir une demi-finale de Ligue Europa contre le Shakhtar Donetsk.