Accéder au contenu principal

C1: le Bayern va affronter "le Barça, la meilleure équipe du monde", avertit Vidal

4 mn
Publicité

Lisbonne (AFP)

Vendredi en quart de finale de Ligue des champions (19h00 GMT), le Bayern Munich ne se mesurera pas à "une équipe de Bundesliga", mais au "Barça, la meilleure équipe du monde", a averti le milieu de terrain chilien du FC Barcelone Arturo Vidal ce jeudi en conférence de presse.

Voici les principaux points de la conférence de presse du FC Barcelone, ce jeudi :

. Match unique, système adéquat ?

Arturo Vidal, milieu de terrain chilien du FC Barcelone, ancien joueur du Bayern Munich : "Moi, j'aime bien ce système ! Nous, en Amérique du sud, on a l'habitude de jouer sur ce format. Ca offre beaucoup plus de jeu. Quand on joue en matches aller-retour, le spectacle est moins au rendez-vous, les équipes s'enferment derrière. Le match de demain va être très bon, c'est sûr."

. Lewandowski, meilleur que Messi ?

Vidal : "Lewandowski est extraordinaire. C'est un buteur infatigable, très dangereux. j'ai eu l'opportunité de jouer avec lui, j'ai vu comment il s'entraîne, comment il se prépare pour les grands matches. Cela va être très difficile de l'avoir au marquage demain. Mais le comparer à Messi, c'est difficile... Messi, il vient d'une autre planète".

Quique Setién, entraîneur du FC Barcelone : "Lewandowski est un grand footballeur, mais il n'est pas à la hauteur de Leo (Messi). C'est clair pour tout le monde. Il a marqué 13 buts en Ligue des champions, et ses coéquipiers l'aident bien aussi. Il se trouve dans un grand moment de sa carrière, mais Leo aussi. On l'a vu contre Naples (en 8e de finale, 3-1)."

. Messi, seul espoir du Barça ?

Setién : "Messi peut aider à gagner le match, c'est sûr. Mais moi, j'ai toujours cru en la solidité de l'équipe (plus qu'à celle d'un seul joueur). Même Messi, il faut l'aider, lui donner des ballons. Il est capable de se créer lui-même ses occasions, mais sans une équipe solide derrière lui, Leo ne serait pas Leo.

. L'ogre Bayern, grand favori ?

Vidal : "J'ai entendu leurs déclarations, mais je n'y ai pas prêté grande attention. J'essaie de ne pas penser à ce qu'il se dit en-dehors. Ils ont beaucoup de confiance, mais demain (vendredi), ils ne jouent pas contre une équipe de Bundesliga, ils jouent contre le Barça. Le Bayern est toujours favori, partout où il joue. Mais demain, ils jouent contre la meilleure équipe du monde... même si on ne l'a pas démontré sur les derniers matches de championnat. Mais on a Leo (Messi), on a beaucoup d'autres bons joueurs, et si on joue bien, on peut battre n'importe qui".

Setién : "On connaît la puissance de l'adversaire, on ne va pas négliger les chiffres et sa capacité à faire ce qu'il sait si bien faire. C'est une équipe potentiellement extraordinaire, mais nous aussi. Cela va être un match équitable, aucune équipe ne va dominer, il va y avoir des opportunités des deux côtés. Et nous avons beaucoup de choses à dire sur ce match".

. Dembélé, apte à aider

Setién : "Le retour de Dembélé, c'est une satisfaction pour tout le monde. Il a pu entrer dans la convocation, et il sera en situation de jouer quelques minutes demain (vendredi) si on a besoin de lui. Il a passé presque un an sans jouer, mais on espère qu'il pourra signer son retour et le faire bien, comme il sait le faire."

Propos recueillis en conférence de presse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.