Cyclisme : Jakob Fulsglang s'adjuge le Tour de Lombardie, le prodige Evenepoel victime d'une chute

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) remporte en solitaire le Tour de Lombardie, le 15 août 2020 à Côme
Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) remporte en solitaire le Tour de Lombardie, le 15 août 2020 à Côme © Marco Bertorello, AFP

Jakob Fuglsang (Astana) a remporté, samedi, à Côme, dans le nord de l'Italie, la 114e édition du Tour de Lombardie. Une édition marquée par la chute impressionnante du grand favori, le prodige belge Remco Evenepoel.

Publicité

Habituellement associé à l'automne et aux feuilles mortes, le Tour de Lombardie, un des cinq monuments de la saison cycliste, a été remporté, samedi 15 août, par le danois Jakob Fuglsang.

Au bout des 231 kilomètres qui étaient au programme de ce tour de Lombardie, le coureur de l'équipe Astana a réussi à s'extirper d'un groupe de trois dans la dernière ascension de la journée pour ajouter un second Monument, après sa victoire l'an dernier sur Liège-Bastogne-Liège.

Second sur la ligne, George Bennett a tenté sa chance mais il n'a pas pu suivre Jakob Fuglsang, lors de son attaque. La course s'est décantée à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée et un groupe de six coureurs s'est détaché en tête de course (Nibali, Ciccone, Mollema, Vlasov, Fuglsang, Bennett) pour se disputer la victoire.

Chute impressionnante d'Evenepoel

Avant le final, la course a été marquée par la chute d'Evenepoel qui a basculé au-dessus d'un parapet, puis dans le vide, alors que les coureurs de tête descendaient à grande vitesse, après avoir gravi le terrible mur de Sormano.

Son équipe, Deceuninck-QuickStep, a confirmé que le jeune Belge (20 ans) était resté conscient. Il a été conduit en ambulance à l'hôpital Sant'Anna de Côme. Les premières informations concernant son état de santé sont rassurantes. La télévision publique italienne Rai évoque "des contusions à une jambe".

Des images prises par un photographe de l'AFP le montrent en effet conscient et grimaçant, sans blessures apparentes.

Les images télévisées de la chute d'Evenepoel, très impressionnantes, montrent, quant à elle, son vélo se bloquer sur un décrochage du muret, après une erreur de trajectoire du coureur. Evenepoel est passé ensuite au-dessus de son vélo, sa tête semblant toucher le muret du pont, et il est tombé en contrebas, d'une dizaine de mètres.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine