Accéder au contenu principal

Marée noire à l'île Maurice : le Japon envoie une équipe pour évaluer les dégâts

Un vraquier japonais a heurté un récif de corail au large de Maurice, le 25 juillet 2020, y déversant quelque 1 000 tonnes d'hydrocarbures.
Un vraquier japonais a heurté un récif de corail au large de Maurice, le 25 juillet 2020, y déversant quelque 1 000 tonnes d'hydrocarbures. © Reuters
2 mn

Trois semaines après l'accident d'un vraquier japonais au large de l'île Maurice, Tokyo prévoit d'envoyer des spécialistes afin d'évaluer les dégâts causés par la marée noire.

Publicité

Le ministre japonais de l'Environnement, Shinjiro Koizumi, a déclaré, samedi 15 août, que Tokyo prévoyait d'envoyer une équipe de fonctionnaires du ministère, et d'autres spécialistes, à l'île Maurice, afin d'évaluer les dégâts causés par la marée noire.

Le 25 juillet dernier, un vraquier japonais appartenant à Nagashiki Shipping et affrété par Mitsui OSK Lines, a heurté un récif de corail au large de Maurice, y déversant quelque 1 000 tonnes d'hydrocarbures.

Une grave crise pouvant entraîner une perte de biodiversité

En provoquant ce que certains scientifiques qualifient de pire catastrophe écologique du pays, l'accident a contribué au déclenchement de l'état d'"urgence environnementale".

Shinjiro Koizumi a par ailleurs déclaré qu'il considérait la marée noire comme une grave crise, pouvant entraîner une perte de biodiversité.

Le retrait du navire échoué sera une opération délicate qui prendra probablement plusieurs mois. La France a d'ores et déjà déclaré qu'elle contribuerait au nettoyage.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.