NBA: Lillard meilleur joueur de la fin de saison régulière

Orlando (Etats-Unis) (AFP)

Publicité

La star de Portland Damian Lillard, grand artisan de la présence des Blazers en barrage qualificatif pour les play-offs, a été désigné meilleur joueur de la fin de saison régulière disputée dans la bulle de Disney World, a annoncé samedi la NBA.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: sur les trois derniers matches de Portland, tenu de s'imposer à chaque fois pour rester en course, Lillard a réussi 51 points (à 57% aux tirs) contre Philadelphie, 61 points (53%) contre Dallas, 42 points (59%) contre Brooklyn. Avec la victoire à chaque fois au bout.

Sa moyenne, sur les huit matches de saison régulière disputés en Floride, est de 37,6 points, à 49,8% de réussite, auxquels s'ajoutent 9,6 passes.

Incontestable leader d'attaque de son équipe, capable de marquer des shoots du logo au milieu du parquet, il est aussi celui qui lui apporte du supplément d'âme, en témoigne son interception sur Caris LeVert à 1 min 11 sec du terme du dernier match contre les Nets, changeant le sort de cette rencontre pour les Blazers.

Ce samedi, un dernier effort est à fournir en barrage contre Memphis. Une victoire suffira à Portland pour valider son billet pour le 1er tour des play-offs et un duel qui fait déjà saliver toute la NBA contre les Lakers de LeBron James. Sans quoi, un deuxième match aura lieu dimanche, décisif celui-ci.

Lillard a été récompensé à l'unanimité des votes, devançant le meneur Devin Booker, brillant avec Phoenix, et T.J. Warren, performant au scoring avec Indiana.

Ce trio compose naturellement le meilleur cinq de cette fin de saison régulière, aux côtés du prodige slovène de Dallas Luka Doncic et de la star de Houston James Harden.

Le deuxième cinq réunit Giannis Antetokounmpo (Bucks), Kawhi Leonard (Clippers), Caris LeVert (Brooklyn), Michael Porter Jr (Denver) et Kristaps Porzingis (Mavs).

Enfin, Monty Williams a lui été nommé meilleur entraîneur de cette quinzaine passée. Ses Suns ont été les seuls à remporter leurs huit matches, passant tout près d'un barrage.