Dauphiné: le maillot jaune Roglic renonce avant la dernière étape

Publicité

Megève (France) (AFP)

Le Slovène Primoz Roglic, qui portait le maillot jaune de leader, a renoncé à poursuivre le Critérium du Dauphiné avant le départ de la cinquième et dernière étape, dimanche matin, à Megève, a-t-on appris officiellement.

Roglic a chuté samedi et a pu terminer la quatrième étape sans perdre de temps sur ses adversaires. Mais il a été touché à plusieurs endroits du corps et a été vu boitant pour monter sur le podium.

"L'évolution de ses blessures déterminera les plans pour les courses à venir", a commenté son équipe Jumbo, dont une autre tête d'affiche, le Néerlandais Steven Kruijswijk, a abandonné samedi sur chute.

En 24 heures, le Dauphiné a perdu les deux principaux favoris du prochain Tour de France, qui s'élancera le 29 août de Nice. Le Colombien Egan Bernal, vainqueur du Tour 2019, a jeté l'éponge par mesure de prudence avant le départ de la 4e étape à Ugine. Son équipe a invoqué une douleur au dos mais a assuré sa participation "à 100 %" à la Grande Boucle.

Roglic, pour sa part, s'est montré impérial jusqu'à présent tant au récent Tour de l'Ain qu'au Dauphiné. Avant la chute qui change la donne pour l'équipe Jumbo, en position de force jusqu'à vendredi dans la perspective du Tour mais désormais confrontée à plusieurs soucis pour ses leaders.

Au départ des 153,5 kilomètres de la dernière étape du Dauphiné, le Français Thibaut Pinot se retrouve en tête du classement général avec 10 secondes d'avance sur un autre Français, Guillaume Martin, et 12 secondes sur l'Espagnol Mikel Landa et le Colombien Daniel Martinez.

La dernière victoire française dans le Critérium du Dauphiné, une course par étapes WorldTour qui fait office de hors d'oeuvre montagneux avant le Tour, remonte à 2007 et au succès de Christophe Moreau.