La justice interne de la Fifa classe l'affaire Infantino

Lausanne (AFP) –

Publicité

La justice interne de la Fifa, après avoir ouvert une enquête préliminaire, a décidé de "classer l'affaire" visant le président de l'instance Gianni Infantino, toujours sous le coup depuis fin juillet d'une procédure pénale en Suisse, a annoncé l'instance mercredi.

"Après avoir examiné la documentation et les preuves pertinentes", la présidente de la chambre d’instruction de la Commission d'éthique a décidé de "classer l'affaire en raison de l'absence évidente de preuves concernant toute violation présumée du Code d’éthique", a indiqué la Fifa dans un communiqué.