COMPTE RENDU

Ligue des champions : en finale, le Bayern Munich brise le rêve du PSG

L'entraîneur du PSG Thomas Tuchel réconforte Neymar, après la défaite des Parisiens en finale de la Ligue des champions, le 23 août 2020, à Lisbonne.
L'entraîneur du PSG Thomas Tuchel réconforte Neymar, après la défaite des Parisiens en finale de la Ligue des champions, le 23 août 2020, à Lisbonne. AFP - MIGUEL A. LOPES

L'ambitieux PSG n'a pas réussi à décrocher sa première Ligue des champions. Les hommes de Thomas Tuchel se sont inclinés (0-1) en finale face au Bayern Munich. Unique buteur de la rencontre, Kingsley Coman, un ancien Parisien, est venu doucher les espoirs de son club formateur.

Publicité

Le Paris Saint-Germain n'a pas fêté son 50e anniversaire en remportant une Ligue des champions. En finale, le club de la capitale française a été battu dimanche 23 août par le Bayern Munich sur le score de 0 à 1, à l'Estadio da Luz de Lisbonne. Les joueurs de Thomas Tuchel peuvent afficher des regrets.

Les Bavarois ont pris les commandes du match dans les premières minutes avec un pressing dont ils ont le secret. Mais peu à peu le jeu s'est équilibré. Les deux équipes se sont rendu coup sur coup. À la 18e minute, Neymar s'est offert la première occasion dangereuse avec un face-à-face contre le gardien allemand Manuel Neuer. Mais le portier du Bayern Munich s'est montré décisif.

00:41

Quatre minutes plus tard, c'est Robert Lewandowski qui a vu sa frappe repoussée par le poteau parisien. L'attaquant polonais a récidivé à la 31e minute d'un tir à bout portant stoppé par le gardien du PSG Keylor Navas. Avant la fin de la mi-temps, sur un centre d'Ander Herrera, Kylian Mbappé aurait pu ouvrir le score, mais sa reprise du droit a trouvé Neuer sur sa trajectoire. À la pause, Parisiens et Bavarois sont donc rentrés au vestiaire sur un score vierge. 

Neymar à côté de sa finale

En début de seconde période, le match a repris sur un faux rythme. Les deux équipes ont été incapables de poser leur jeu et se sont observées. C’est finalement le Français Kingsley Coman, formé au PSG, qui a débloqué les compteurs à la 59e minute pour le Bayern d’une tête croisée sur un centre au second poteau de Joshua Kimmich.

Les Parisiens ont ensuite repris le contrôle du ballon pour tenter de revenir au score, mais sans succès. Brillant lors des deux dernières rencontres, Neymar est passé à côté de sa finale. Malgré les énormes attentes qui pesaient sur lui, le Brésilien n'a pas été l'homme providentiel de ce match.

05:14

1974, 1975, 1976, 2001, 2013 et donc, 2020. En remportant son sixième titre de champion d'Europe, le Bayern dépasse désormais Barcelone au palmarès et rejoint Liverpool au classement. Seuls le Real Madrid (13 titres) et l'AC Milan (7 titres) ont fait mieux.

Pour le PSG, c'est la douche froide. "Déçu de ne pas conclure cette année avec la plus belle des récompenses mais la vie est faite ainsi. On s’est battu de toutes nos forces. Félicitations au Bayern. Et un grand merci pour votre soutien", a néanmoins relativisé sur Twitter Kylian Mbappé. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine