Départements en zone rouge, masque obligatoire à Paris : les principales annonces de Jean Castex

Le Premier ministre, Jean Castex, en conférence de presse sur le Covid-19, à Paris le 27 août 2020.
Le Premier ministre, Jean Castex, en conférence de presse sur le Covid-19, à Paris le 27 août 2020. © Capture d'écran France 24

À quelques jours de la rentrée, le Premier ministre, Jean Castex, a fait le point sur la situation épidémique du Covid-19, qui connaît un rebond en France. Le chef du gouvernement a notamment annoncé que le port du masque serait obligatoire dans tous les espaces publics de Paris.

Publicité

Après s'être exprimé mercredi 26 août lors de l'université d'été du Medef sur les dispositions du plan de relance, le Premier ministre Jean Castex a donné, jeudi 27 août, une conférence de presse sur la pandémie de Covid-19. Aux côtés des ministres de la Santé Olivier Véran, et de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, et à quelques jours de la rentrée scolaire, le chef du gouvernement a fait point sur la situation sanitaire dans le pays, alors que plusieurs départements connaissent une hausse des cas de contamination, comme l'Île-de-France ou les Bouches-du-Rhône.

  • Le gouvernement constate une "recrudescence incontestable de l'épidémie [qui] progresse sur tout le territoire", avec "39 cas positifs pour 100 000, quatre fois plus qu'il y a un mois, a déclaré Jean Castex. "Le nombre d'hospitalisations commence doucement mais sûrement à remonter. Plus de 800 patients Covid sont admis à l'hôpital par semaine en ce moment, contre 500 il y a six semaines", a-t-il ajouté.
  • Face à cette progression, le gouvernement a placé 19 nouveaux départements en zone rouge, connaissant une circulation active du virus, portant le total à 21 départements.

  • Le Premier ministre a indiqué que le gouvernement faisait tout son possible pour éviter un reconfinement général, ajoutant toutefois qu'il devait par principe s'y préparer.

  • Pour tenter d'enrayer cette progression dans un contexte où la rentrée scolaire et la fin des congés d'été risque d'accentuer les contaminations, le gouvernement a décidé d'élargir l'obligation du port du masque, notamment dans les entreprises et les écoles.

  • Affirmant que chaque jour 700 verbalisations sont dressées dans l'ensemble du pays pour non-respect de l'obligation de port du masque, Jean Castex a estimé "urgent d'agir en matière du port du masque" à Paris.

  • Quelques heures après l'annonce, la préfecture de police de Paris a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans toute la capitale, ainsi que dans les communes de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne), "à compter du vendredi 28 août, à 8 h". Cela "pour tous les piétons circulant dans les espaces publics, les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non", a-t-elle ajouté dans un communiqué. La mairie de Paris a annoncé soutenir la décision, y voyant "une mesure de simplification", a indiqué le Premier adjoint Emmanuel Grégoire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine