La course by le Tour de France: Deignan prive Vos du triplé

Nice (AFP)

Publicité

La Britannique Lizzie Deignan a privé la Néerlandaise Marianne Vos d'une troisième victoire dans la Course by le Tour de France, samedi à Nice, en prélude au départ de la Grande Boucle.

Deignan a remonté dans les tout derniers mètres la rapide Néerlandaise qui avait lancé le sprint de loin, à plus de 300 mètres, sur la Promenade des Anglais.

La Britannique, âgée de 31 ans, a mis fin à l'hégémonie des Pays-Bas sur la course. En sept éditions, c'est seulement la deuxième fois, après le succès de l'Australienne Chloé Hosking en 2016, que la victoire échappe à une Néerlandaise.

Les représentantes de la puissance dominante du cyclisme féminin ont pourtant dominé la course longue de 96 kilomètres. Annemiek van Vleuten, la championne du monde en titre, a provoqué l'échappée décisive à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée dans la seconde montée de la côte de Rimiez, la principale difficulté du parcours.

Malgré son forcing solitaire sur une douzaine de kilomètres, van Vleuten a dû garder avec elle un petit groupe qui s'est disputé la victoire au sprint.

Aidée par sa coéquipière italienne de Trek, Elisa Longo Borghini, Deignan a pu se préserver en vue de l'effort final. "Toutes mes équipières ont fait un boulot fantastique, à commencer par Elisa", a remercié la Britannique, championne du monde en 2015 sous son nom de jeune fille (Armitstead).

"C’est une victoire spéciale parce que je suis près de chez moi et je suis impatiente de parler à mon mari et à ma fille au téléphone", a ajouté la lauréate du jour, qui est mariée à l'ancien coureur irlandais Philip Deignan.

Derrière Vos, une autre Néerlandaise, Demi Vollering, a pris la troisième place.

Le premier groupe de poursuite, réglé pour la septième place par la Suédoise Emilia Fahlin, est arrivé avec un retard de 1 min 50 sec.