Tour de France: l'entrée en matière douloureuse pour Pinot

Publicité

Nice (AFP)

Entrée en matière douloureuse pour Thibaut Pinot: le Français a chuté dans le final de la première étape du Tour de France, samedi, à Nice.

Principale chance française pour le classement général du Tour, le Franc-Comtois a rallié l'arrivée avec ses coéquipiers de Groupama-FDJ, le maillot déchiré au niveau de l'épaule droite, laissant voir des contusions, et le regard sombre.

Sur le plan comptable, Pinot n'a pas perdu de temps par rapport à ses adversaires. Les temps avaient été neutralisés par le jury des commissaires aux 3 kilomètres, à la demande des coureurs mis en garde par les chutes lors des passages précédents sur la Promenade des Anglais.

Or, la chute massive dans laquelle le leader de l'équipe Groupama-FDJ a été pris est survenue peu après le passage sous la banderole des 3 kilomètres.

Mais, pour Pinot qui avait quitté le Tour l'an passé à deux jours de l'arrivée à cause d'une blessure musculaire, la course a repris de façon difficile alors qu'il avait négocié jusque-là sans encombre tous les pièges d'une route très glissante.

Sans dire un mot, le Franc-Comtois a rejoint le bus de son équipe pour quitter l'aire d'arrivée, à la veille de s'attaquer aux premiers cols du Tour (Colmiane, Turini) sur le parcours tracé dans l'arrière-pays niçois.

"Cela fait partie de la course", a réagi, dépité, le patron de l'équipe française, Marc Madiot. "Thibaut a évité les chutes jusqu'aux trois bornes. Puis, ça a dû se mettre en travers et il a été pris".

"Il va comme un garçon qui vient de faire une chute", a ajouté Marc Madiot. "Il était agacé, énervé. Mais, avec une bonne nuit de récupération, ça devrait rentrer dans l'ordre".