Allemagne: retour du public au compte-gouttes pour la Coupe

Berlin (AFP)

Publicité

Pour la première fois depuis l'instauration du huis clos sanitaire en mars, certains stades allemands accueilleront du public mi-septembre pour le premier tour de la Coupe d'Allemagne, a confirmé lundi la Fédération allemande de football (DFB).

"En troisième division, en Coupe d'Allemagne et en Bundesliga féminine, l'accueil et le nombre des spectateurs (...) doit être décidé par chaque club en accord avec les autorités de santé locales", indique un communiqué de la DFB.

"Cela signifie que dans certains stades il pourra y avoir des fans, alors que dans d'autres, les clubs à domicile pourront accueillir moins, voire pas du tout de spectateurs", ajoute la DFB, qui organise la Coupe et toutes les compétitions à partir de la troisième division.

Le déplacement de fans des équipes visiteuses reste en revanche interdit partout.

La DFB tire ainsi les conséquences de l'absence de consensus politique au niveau fédéral pour autoriser ou interdire le retour du public, et du fait que ce sont les autorités locales (régions ou villes) qui édictent leurs propres règles de prévention contre le coronavirus.

Dans les faits, la jauge autorisée dépassera rarement 1.000 spectateurs, même si certaines villes iront plus loin: Magdebourg, par exemple, a reçu une autorisation pour 7.500 personnes.

La DFB elle-même, qui souhaitait inviter 500 supporters pour le match Allemagne-Espagne de jeudi à Stuttgart, pour le compte de la Ligue des nations, s'est vu opposer un refus catégorique.

Pour les première et deuxième divisions, qui dépendent de la Ligue (DFL) et non de la Fédération, il serait donc théoriquement possible d'accueillir du public dans certains stades dès la reprise le 18 septembre, dans le cadre du protocole sanitaire très rigoureux proposé par la DFL.

Mais la Bundesliga s'oriente pour l'instant vers une reprise à huis clos partout, pour une question d'uniformisation et afin de ne pas créer de distorsion de concurrence entre équipes bénéficiant du soutien de leurs fans et formations obligées de jouer dans ses stades vides.