Tour de France: le ravitaillement interdit fait par un membre de l'équipe d'Alaphilippe

Publicité

Privas (AFP)

Le ravitaillement interdit qui a entraîné la perte du maillot jaune du Tour de France pour Julian Alaphilippe a été assuré par un membre de l'équipe Deceuninck, a-t-on appris auprès des officiels, mercredi à Privas.

Sur les images TV, le bidon est tendu au coureur français à 17 kilomètres de l'arrivée, soit au-delà de la limite réglementaire des 20 derniers kilomètres autorisée pour un ravitaillement en course.

L'incident a paru saugrenu à beaucoup d'observateurs du Tour au regard du parcours de plaine de cette étape longtemps processionnaire et sans danger pour la position d'Alaphilippe en tête du classement.

En début de soirée, l'équipe belge, qui avait positionné une voiture à proximité du lieu de ce ravitaillement, n'avait pas encore fourni de précisions. Plusieurs suiveurs présents sur la course ont cru reconnaître Franck Alaphilippe, le cousin et entraîneur du coureur français, sur le bord de la route.

Deceuninck a préféré insister sur la prise du maillot vert par le champion d'Irlande Sam Bennett, aux dépens du Slovaque Peter Sagan.