Accéder au contenu principal
TDF 2020

Tour de France : la 5e étape pour Van Aert, sanction contre Alaphilippe qui perd le maillot jaune

Julian Alaphilippe (Deceuninck) a perdu le maillot jaune à la suite d'une pénalité lors de la 5e étape du Tour de France, à Privas, le 2 septembre 2020.
Julian Alaphilippe (Deceuninck) a perdu le maillot jaune à la suite d'une pénalité lors de la 5e étape du Tour de France, à Privas, le 2 septembre 2020. © Anne-Christine Poujoulat, pool, AFP
4 mn

Sanctionné en raison d'un ravitaillement non autorisé, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a perdu le maillot jaune, mercredi, au profit du Britannique Adam Yates (Mitchelton). Le Belge Wout Van Aert (Jumbo) a remporté, quant à lui, la 5e étape du Tour de France.

Publicité

Coup de théâtre sur le Tour de France. Julian Alaphilippe a perdu le maillot jaune sur tapis vert, au profit du Britannique Adam Yates, après l'arrivée de la 5e étape du Tour de France gagnée au sprint, mercredi 2 septembre à Privas, par le Belge Wout Van Aert.

Alaphilippe a franchi la ligne dans le groupe de tête et le même temps que le vainqueur. Tout dérouté, il a appris ensuite dans l'aire de la zone de protocole qu'il écopait d'une sanction en temps, prévue par le règlement, pour un ravitaillement non autorisé, sur le bord de la route, à l'approche de l'arrivée.

Sur les images de France Télévisions, le bidon est tendu au coureur français à 17 kilomètres de l'arrivée, soit au-delà de la limite réglementaire des 20 derniers kilomètres autorisée pour un ravitaillement en course.

Pénalisé de 20 secondes, le Français a reculé au classement (16e à 16 secondes), désormais commandé par Adam Yates, qui occupait la deuxième place jusque-là, à 4 secondes. Alaphilippe est apparu dépité, sous le coup de la surprise. "C'est une décision officielle du jury, donc je ne peux rien y faire", a-t-il réagi auprès de France Télévisions alors qu'il se trouvait encore au pied du podium.

"Si c'est comme ça, pas de souci. Demain, je vais me relever et on n'en parle plus", a ajouté le leader de l'équipe Deceuninck. Pense-t-il quand même à récupérer le maillot qu'il portait depuis l'arrivée de la 2e étape dimanche ? "On verra bien", a coupé court le puncheur français.

"J'aurais préféré ne pas prendre le maillot jaune de cette façon", a réagi Adam Yates, qui revêt le maillot de leader de la course pour la première fois de sa carrière. Le Britannique avait failli l'endosser lors de l'arrivée mouvementée au Chalet Reynard dans le Tour 2016 mais Chris Froome l'avait gardé sur une décision du jury en sa faveur ce jour-là au bout du mémorable épisode de sa course à pied dans le Ventoux.

"Julian était très déçu parce qu'il n'a rien fait de mal, il n'a tiré aucun avantage sportif en buvant deux fois à son bidon", a estimé Tom Steels, directeur sportif de l'équipe Deceuninck.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.