Athlétisme: promesses bleues sur les haies à Marseille

Publicité

Marseille (AFP)

Les jeunes Français Cyréna Samba-Mayela et Wilhem Belocian ont confirmé leur grande forme sur les haies lors du meeting de Marseille jeudi, au coeur d'une saison tronquée par la pandémie de nouveau coronavirus.

Le meeting de la Cité phocéenne représente la première compétition de niveau international disputée en France cet été, alors que la saison a débuté exceptionnellement tard au mois d'août sans les Jeux (reportés à 2021) ni l'Euro de Paris, annulé.

A l'ombre du stade Vélodrome, le soleil couchant sur le Mont Puget et ses falaises découpées au sud de Marseille ont dû inspirer Pascal Martinot-Lagarde, multi-médaillé sur les haies et photographe amateur.

Mais ce sont ses cadets qui ont brillé jeudi. Wilhem Belocian a buté sur l'Espagnol Orlando Ortega, homme en forme de la saison (13.15, -0,3 m/s de vent), en signant toutefois un beau chrono (13.27).

"C'est important d'avoir la régularité, je reste sur mon état de forme, j'espère que ça va encore descendre", s'est-il réjoui.

- 'Beaucoup d'envie' -

Il confirme ainsi son record personnel établi mi-août à Monaco (13.18), derrière Ortega déjà, et sa place parmi les tout meilleurs hurdleurs du monde, lui qui a été longtemps cantonné à un rôle de grand espoir de l'athlétisme tricolore.

Son record du monde du 110 m haies junior (12.99, partagé avec le Jamaïcain Damion Thomas), n'a d'ailleurs pas été mis en danger par la pépite Sasha Zhoya jeudi (13 sec 28 sur des haies plus basses).

Plus en retrait, "PML" a terminé 3e du 110 m haies en 13 sec 63 mais a su s'en satisfaire alors qu'il faisait sa rentré après être revenu d'une blessure à un quadriceps.

"J'avais beaucoup d'envie, je suis très content de retrouver la compétition, n'attendez pas de moi une +perf+, a-t-il réagi. Mais je vais monter crescendo, aujourd'hui je me suis rassuré, je vais pouvoir reprendre l'entraînement à peu près normalement, parce que c'est pas complètement guéri, j'ai encore ressenti des trucs, à l'échauffement, dans la course..."

- Mélina Robert-Michon à plus de 60 m -

Toujours sur les haies, Cyréna Samba-Mayela a remporté une victoire de prestige en 13 sec 00 (-0,8 m/s de vent) devant la Bélarusse Elvira Herman (13.13), championne d'Europe en titre.

A seulement 19 ans, l'athlète entraînée par Teddy Tamgho a ainsi confirmé son excellent chrono réalisé la semaine dernière à Chorzow en Pologne (12.87) et son potentiel à dix mois des Jeux de Tokyo et quatre ans des Jeux de Paris.

"Je prends de la maturité à chaque course même si je n'ai pas battu mon record personnel comme espéré en venant sur un meeting comme celui de Marseille, a-t-elle souligné. Mais je suis contente, et constante autour de treize secondes. Techniquement, j'ai encore des choses à améliorer, forcément."

Au lancer du disque, la vice-championne olympique Mélina Robert-Michon a lancé à 60,02 m dans le même concours que le recordman du monde du décathlon, Kevin Mayer, toujours en quête de repères, qui a validé 49,65 m.

Le public de quelques centaines de personnes (la jauge maximale était fixée à 1.000) a également assisté à un 1.500 m de bon niveau avec la victoire du steepler marocain Soufiane El Bakkali (3:34.51) et les records personnels pour les Français Azeddine Habz (2e en 3:35.87) et Jimmy Gressier (3:36.22), cinq jours après sa découverte du 3.000 m steeple samedi dernier (8:24.72).

Les Bleus ont rendez-vous les 12 et 13 septembre pour les Championnats de France à Albi.