Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Dépistage du Covid-19 : à Paris, les laboratoires peinent à répondre à la demande

Une longue file d'attente devant un laboratoire parisien pour se faire dépister.
Une longue file d'attente devant un laboratoire parisien pour se faire dépister. © Capture d'écran France 24

Se faire dépister peut parfois relever du parcours du combattant. À Paris, il faut souvent patienter plusieurs heures devant les laboratoires privés pour se faire tester et plusieurs jours pour attendre les résultats. Pour faire face à la demande, la Mairie de Paris a mis en place depuis le début de la semaine trois centres de dépistage abrités sous des tentes.

Publicité

Pour se faire dépister du Covid-19 puis récupérer ses résultats à Paris, il faut s'armer de patience.

"Il y a au moins trois à quatre heures d'attente", explique Florian Cassiau-Hauri, un étudiant en cinquième année de médecine qui travaille pour un laboratoire. "Ici, dans une des files, les gens sont symptomatiques (...). Quand vous faites la queue pendant quatre heures et que vous êtes malade, c'est difficile d'avoir de l'empathie pour le personnel. (...) On se reçoit beaucoup d'agressivité."

Les tests PCR s'effectuent souvent sans rendez-vous, sont gratuits et ouverts à tout le monde. Alors en cette semaine de rentrée, les files d'attente s'allongent.

"Je suis partie en vacances et on était dans un bungalow avec quatre filles. Il y en a une qui a eu le Covid et qui est malade en ce moment, et moi je commence à avoir des symptômes, donc je suis à peu près sûre de l'avoir. Je viens me faire dépister par sûreté", témoigne une jeune femme.

"Moi, j'ai un repas de famille ce week-end, tout le monde doit se faire tester pour le Covid, il faut assurer la sécurité des personnes asthmatiques. On a des personnes allergiques, on a des femmes enceintes donc pour moi c'est important de faire la queue ici", raconte une autre personne.

Trois centres de dépistage sous tentes

Pour faire face à la demande, la Mairie de Paris propose depuis le début de la semaine un dépistage pour tous ceux qui se présentent dans des tentes installés à l'extérieur, notamment sur le parvis de l'Hôtel de Ville. L'objectif est de tester un maximum de personnes parmi les deux millions de Parisiens et cinq millions de Franciliens qui transitent chaque jour par la capitale.

"On a eu quelques aléas, il y a eu une alerte au colis piégé lundi qui nous a un peu perturbé dans la matinée mais on arrive à soutenir un bon rythme, on est à peu près à une soixantaine de personnes testées par heure", décrit Julien Hégly-Delfour, coordinateur du centre de dépistage du parvis de l'Hôtel de Ville. "Si on maintient ce chiffre-là, on fait le calcul, ça fait plus de 3 500 personnes testées à la semaine. C'est un objectif qui semble réaliste au regard de ce qu'on a pu connaître ces premiers jours."

Seuls trois sites de ce type existent pour l'heure à Paris. La Mairie espère obtenir de l'Agence régionale de santé davantage de tests pour pouvoir ouvrir à terme un site par arrondissement.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.