L'actu en dessin : Charlie Hebdo, un procès pour l’histoire et la mémoire

Le 2 septembre, à Paris, s’est ouvert le procès hors-normes des attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo, "un moment historique dans le combat pour la liberté d’expression", écrit Cartooning for peace.
Le 2 septembre, à Paris, s’est ouvert le procès hors-normes des attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo, "un moment historique dans le combat pour la liberté d’expression", écrit Cartooning for peace. © Chappatte, Cartooningforpeace

Pour marquer l'ouverture du procès des attentats jihadistes contre Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Cacher, qui s'est ouvert le 2 septembre, à Paris, Cartooning for peace a choisi de mettre en avant plusieurs caricatures dont celle de Chapatte, publiée par le quotidien suisse Le Temps.

Publicité

Mercredi 2 septembre, à Paris, s’est ouvert le procès hors-normes des attentats terroristes contre la rédaction de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher, qui ont endeuillé la France en janvier 2015.

Cinq ans après, les 14 complices présumés des terroristes comparaissent devant le tribunal. Jusqu’au 10 novembre, le procès, exceptionnellement filmé, réunira 200 parties civiles, 144 témoins et 14 experts.

"Une étape douloureuse autant que nécessaire qui s’ouvre pour les survivants et les familles des 17 victimes, estime Cartooning for Peace. C’est aussi et surtout un moment historique dans le combat pour la liberté d’expression".

Pour marquer l'ouverture du procès, Charlie Hebdo a publié en une les caricatures du prophète Mahomet, qui en avaient fait une cible des terroristes.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine