Hand: les Bleus avec la Norvège de Sagosen au tour préliminaire du Mondial-2021

Paris (AFP)

Publicité

Un adversaire costaud et habitué pour commencer: les handballeurs français affronteront la Norvège de Sander Sagosen au tour préliminaire du Mondial-2021 en Egypte (13-31 janvier), où ils tenteront de faire oublier le fiasco de l'Euro-2020.

"Un client que l'on connaît bien", a parfaitement résumé le sélectionneur de l'équipe de France Guillaume Gille au micro de beIN Sports, à l'évocation de la Norvège, adversaire le plus dangereux des Bleus au tour préliminaire du Mondial-2021, d'après le tirage au sort effectué samedi à Gizeh.

Depuis les Jeux olympiques de Rio en 2016, Français et Norvégiens se sont effectivement affrontés à de multiples reprises, que ce soit en compétitions officielles (Mondial-2017, Euro-2018 et 2020) ou en tournoi de préparation (Golden League).

Le dernier affrontement reste toutefois un mauvais souvenir pour les coéquipiers de Nikola Karabatic: une défaite 28 à 26 à l'Euro-2020 synonyme d'élimination prématurée dès le tour préliminaire du tournoi continental et une 14e place au final.

Depuis ce match, le sélectionneur a changé puisque Didier Dinart a été remercié fin janvier et remplacé par Guillaume Gille, son adjoint à l'époque, qui souhaite "solder" l'échec de l'Euro-2020 avec le Mondial-2021.

Pour se faire, il devra donc une fois de plus jouer un match contre la Norvège, l'une des sélections les plus régulières de ces dernières années avec l'argent aux Mondiaux en 2017 (défaite contre la France) et 2019 (défaite contre le Danemark), et le bronze de l'Euro-2020.

- Dense entre novembre et mars -

Elle dispose dans ses rangs de l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur joueur du monde, Sander Sagosen, arrivé à Kiel (Allemagne) cet été après trois saisons à Paris.

C'est une équipe qui "par le passé a beaucoup grandi. Avec le nombre de confrontations que l'on a eu en grands championnats, il y a peu de surprises. On sait que l'on a affaire à un très gros client. En même temps, on les connait bien", a ajouté Gille, qui y voit un "duel déterminant pour la suite de la compétition".

Dans un groupe avec l'Autriche et un qualifié de la zone Amérique du Nord, les Bleus devraient pouvoir s'en sortir, mais devront laisser le moins de points possibles en route, en vue du tour principal.

"Il sera nécessaire de bien entrer dans ce Mondial avec un tour préliminaire qui sera excessivement important dans l'optique du tour principal et le croisement avec les équipes du groupe F", a souligné le sélectionneur. Dans ce groupe figurent le Portugal (vainqueur à deux reprises de la France lors des trois derniers matches), l'Algérie, l'Islande et le Maroc. Et seulement deux places pour les quarts de finale.

Ce Mondial-2021, le premier à 32 participants et dont le déroulement reste suspendu à l'évolution de la situation sanitaire et de la pandémie de Covid-19, doit se tenir dans quatre villes égyptiennes: Alexandrie, Le Caire, Nouveau Caire et Gizeh.

Il s'inscrit dans un calendrier international encore plus dense que les années précédentes, en raison des différents reports dus au Covid-19. Les Bleus devront disputer les qualifications pour l'Euro-2022 en novembre et début janvier, le Mondial-2021, puis le tournoi de qualification olympique à la mi-mars.