Ligue des nations: le Portugal se balade devant la Croatie malgré l'absence de Ronaldo

Publicité

Porto (Portugal) (AFP)

Privé de Cristiano Ronaldo, forfait à cause d'une infection à un orteil, le Portugal a tout de même bien engagé la défense de son titre de Ligue des nations en battant la Croatie (4-1), elle aussi amoindrie par les absences de Modric et Rakitic, samedi à Porto.

En disposant aisément de la vice-championne du monde, les champions d'Europe en titre se placent en haut du classement de ce groupe 3 de la Ligue A, juste devant la France qui a battu la Suède à Solna (1-0) dans l'autre match de la soirée.

Sans le meilleur buteur de son histoire, la Seleçao avait déjà gaspillé une série d'occasions quand le défenseur Joao Cancelo a ouvert le score d'un bijou dans la lucarne (1-0, 41e).

Remplaçant du quintuple Ballon d'or dans le onze de départ du sélectionneur Fernando Santos, Diogo Jota a doublé la mise en prenant la défense croate de vitesse pour signer son premier but avec le Portugal (2-0, 58e).

Joao Félix a creusé l'écart d'une puissante frappe du droit (3-0, 70e), marquant lui aussi son premier but international en six matches.

- Ronaldo incertain en Suède -

Dans les arrêts de jeu, Bruno Petkovic a sauvé l'honneur de la Croatie (3-1, 90+1) avant qu'André Silva ne fixe le score final (4-1, 90+5).

Placé sous antibiotiques pour soigner son pied droit, Cristiano Ronaldo demeure à 99 buts en sélection. Il n'a pas pu s'entraîner normalement avec ses coéquipiers depuis mercredi, et reste incertain pour le déplacement du Portugal en Suède mardi.

Le joueur de 35 ans a certainement hâte de se remettre en jambes, d'autant qu'il n'a pas rejoué depuis le 7 août et la cinglante élimination de la Juve par l'Olympique lyonnais en 8e de finale de la Ligue des champions.

A l'inverse, les belles performances du portier de l'OL, Anthony Lopes, lui ont valu samedi une titularisation surprise à un poste normalement attribué à Rui Patricio. Le Franco-Portugais, qui n'avait jusqu'ici disputé que des matches amicaux, a connu une soirée tranquille au stade du Dragon.

- Déchet offensif -

Sans ses maîtres à jouer Luka Modric et Ivan Rakitic, la Croatie a laissé le Portugal développer son jeu de possession pour bâtir un score probant malgré un certain déchet offensif.

Le Portugal a heurté les poteaux croates à trois reprises, sur des frappes de Felix (23e), Jota (27e) et Raphaël Guerreiro (34e). Et le portier Dominik Livakovic a sorti plusieurs bonnes parades aux tirs de Cancelo (19e) et Pepe (25e).

Les deux sélections, sevrées de matches depuis novembre 2019, se rencontraient pour la première fois depuis le 8e de finale de l'Euro-2016 remporté par le Portugal en prolongation (1-0) sur la route de son sacre continental.

Mardi face à la France, revanche de la finale du Mondial-2018 remportée par les Bleus (4-2), la Croatie sera toujours sans Modric et Rakitic, qui ont demandé à être dispensés par le sélectionneur Zlatko Dalic pour mieux préparer la reprise de la Liga espagnole.

Pays-hôte du "Final Four" de la première édition de la Ligue des nations, disputé en juin 2019, le Portugal avait remporté le trophée en battant les Pays-Bas (1-0) en finale à Porto.