Top 14: Lyon - Racing 92 en clair-obscur

Publicité

Paris (AFP)

Déjà un choc en haute altitude: Lyon et le Racing 92, deux prétendants au titre en Top 14 effectuent leur rentrée samedi (18h00) lors d'une rencontre qui promet sur le papier, malgré un climat anxiogène causé par la pandémie de Covid-19.

Le LOU peut dire ouf. Après avoir enregistré un cas de contamination trois jours avant la rencontre, le club rhodanien a été soulagé vendredi matin de découvrir qu'aucun autre de ses joueurs n'était infecté lors des derniers tests pratiqués jeudi.

Si deux éléments supplémentaires avaient été contaminés, la rencontre aurait été automatiquement reportée, comme le stipule le protocole sanitaire mis en place par la Ligue nationale de rugby.

"La situation est inédite. Notre quotidien se déroule dans un climat anxiogène, à l'opposé de ce qu'on veut développer dans le rugby: la convivialité, le partage, l'échange", a regretté le manager général du LOU Rugby, Pierre Mignoni, en conférence de presse vendredi.

De son côté, l'ouvreur Jonathan Wisniewski a décrit une "ambiance un peu pesante", dans un club qui avait déjà dû déplorer six cas de contamination durant le mois d'août.

Mais le LOU est dans les clous à l'heure de faire sa rentrée en Top 14 et peut préparer la réception du Racing 92 devant quelque 5.000 spectateurs. Le club francilien, lui aussi confronté à un cas d'infection trois jours avant la rencontre, a effectué de nouveaux tests jeudi: pas de nouveau cas positif", ont précisé les Ciel et Blanc à l'AFP vendredi soir.

- Sans Couilloud -

L'angoisse est palpable au sein de l'équipe alto-séquanaise. "Même si je n'en avais pas (de cas positif au Covid-19), je serais inquiet. Dans la situation actuelle, il y a de quoi se poser des questions. Mais ce qui est important pour nous, c'est de ne penser qu'à une chose, c'est jouer", a reconnu l'entraîneur du Racing Laurent Travers jeudi.

Un nouveau report aurait privé le championnat d'une autre de ses affiches, après, déjà, l'ajournement du duel Stade Français - Bordeaux-Bègles à la demande du club parisien qui n'avait pas suffisamment de joueurs de première ligne aptes après une vague de contamination durant la préparation.

Lyon - Racing 92 c'est le duel entre, respectivement, le deuxième et le troisième de la saison 2019-2020, au moment de son arrêt en mars pour cause de pandémie de coronavirus.

Les deux clubs se sont aussi renforcés: le LOU a notamment rapatrié Mathieu Bastareaud de son séjour new-yorkais, attiré le deuxième ligne international australien Izack Rodda tandis que le Racing 92 a réussi l'un des plus beaux coups du mercato avec l'arrivée de la star des Wallabies Kurtley Beale. Mais l'équipe lyonnaise devra faire sans deux de ses demis de mêlée, le capitaine Baptiste Couilloud et Jean-Marc Doussain.

- 10.000 spectateurs à Clermont -

Agen, non plus, n'a pas été épargné par le Covid-19 avec un nouveau cas dans la semaine, ce qui ne remet pas jusqu'ici en cause la réception de Castres samedi.

Le Stade rochelais a lui obtenu une bonne nouvelle: une dérogation préfectorale va lui permettre d'accueillir Toulon, dirigé par son ancien entraîneur Patrice Collazo, samedi devant 8.000 spectateurs au lieu de 5.000.

Brive aussi a obtenu l'autorisation d'augmenter sa jauge et doit recevoir Bayonne dimanche devant 9.000 spectateurs.

C'est également le cas de Clermont, qui pourra jouer devant 10.000 supporters dimanche, lors de l'autre gros choc de la première journée face au Stade toulousain, champion en titre...

Programme de la 1re journée de Top 14:

Vendredi

Montpellier - Pau 23 - 26

Samedi

(15h15) La Rochelle - Toulon

(18h00) Agen - Castres

(18h00) Lyon - Racing 92

Dimanche

(20h45) Brive - Bayonne

(21h00) Clermont - Stade toulousain