Tour de France: départ de la 8e étape, première manche pyrénéenne

Cazères (France) (AFP)

Publicité

Première rencontre avec les Pyrénées pour les coureurs du Tour de France: le départ de la 8e étape a été donné samedi à Cazères-sur-Garonne avec au programme trois cols jusqu'à l'arrivée à Loudenvielle après 141 kilomètres.

A 13H36, le peloton, toujours composé de 172 éléments, s'est lancé à l'assaut de géants pyrénéens aux noms évocateurs: Menté, Balès et Peyresourde. Pour un total, sur la journée, de deux ascensions de première catégorie et une classée hors catégorie, avant de remettre ça dimanche pour une nouvelle étape de montagne avant la journée de repos.

"On a un beau week-end pour créer du mouvement, affiche Thibaut Pinot au départ. Hier, des favoris ont perdu du temps, ils vont tenter quelque chose. C'est peut-être ça qui va décanter la course".

"C'est une belle entrée en matière, analyse lui aussi Julian Alaphilippe. Tout va dépendre du port de Balès, qui est très difficile. Peyresourde, je connais bien. On verra. Les jambes décideront".

Après trois jours en tête du classement général, +Alaf+ a "à cœur d'essayer de remporter une autre étape". "Récupérer le maillot jaune, c'est compliqué, estime-t-il. Et même si j'arrivais à le reprendre, je ne le garderais pas jusqu'à Paris".

Cette "première journée vraiment de haute montagne", selon le triple vainqueur d'étape Sandy Casar, après des ascensions plus légères en première semaine, pourrait être nerveuse du fait de sa relative faible longueur: "On peut faire des efforts plus intenses", juge-t-il.

Seul frein pour les favoris, l'arrivée à Loudenvielle, vers 17h14 (moyenne calculée à 38 km/h), n'est pas au sommet.

Du haut de Peyresourde, il restera un peu plus de 11 km, dont 3.500 mètres de plat avant l'arrivée.