Accéder au contenu principal

US Open: Medvedev implacable, Mladenovic exclue

4 mn
Publicité

New York (AFP)

Toujours sans faire de bruit mais avec une efficacité diabolique, Daniil Medvedev s'est qualifié samedi pour les 8es de finale de l'US Open où Kristina Mladenovic a été exclue du tournoi de double pour raison sanitaire.

Boucles d'oreille, coiffure en brosse trop longue sur le dessus... et dans le cou, bandeau pour tenir l'ensemble et pouvoir frapper comme un boeuf sur tout ce qui bouge, JJ Wolf a des faux airs d'André Agassi période 1990.

Sauf qu'à 21 ans, et pour sa première apparition dans un tournoi du Grand Chelem, l'Américain (138e) commet beaucoup plus de fautes que ne le faisait son aîné. Il en a commis 41 en trois sets... trop pour pouvoir espérer mettre en échec un stratège comme Medvedev qui s'est imposé 6-3, 6-3, 6-2 en 1h48.

"Je suis content d'avoir gagné encore une fois en trois sets, surtout après six mois d'arrêt. Ce n'est pas simple, mais je me sens bien", a commenté le Russe avant de quitter le court. En trois matchs, il a passé moins de 6 heures sur le court et a parfaitement tenu son rang de 5e mondial en se montrant absolument implacable face à des adversaires réputés plus faibles.

Perdant d'une finale d'anthologie l'an dernier face à Rafael Nadal, le Russe de 24 ans affrontera lundi Marton Fucsovics (66e) ou Frances Tiafoe (82e) pour une place en quarts.

Son compatriote Andrey Rublev (14e) s'est également montré expéditif face à l'Italien Salvatore Caruso (100e) qu'il a écarté 6-0, 6-4, 6-0 en 1h24.

- Serena en piste -

Sur les courts, le programme de la journée est encore alléchant avec les prestations attendues de Serena Williams et Sofia Kenin chez les dames, Dominic Thiem, Matteo Berrettini et Felix Auger-Aliassime chez les messieurs.

Mais la 6e journée du tournoi a une nouvelle fois été marquée par une affaire sanitaire, avec l'interdiction faite à la Française Kristina Mladenovic de quitter sa chambre d'hôtel pour aller jouer son match du 2e tour du double dames. L'équipe qu'elle forme avec la Hongroise Timea Babos a donc été "exclue du tournoi", a annoncé l'USTA.

"Les responsables de la santé publique du comté de Nassau, dans l'État de New York, ont émis des avis de quarantaine pour toutes les personnes ayant été en contact étroit prolongé avec une personne qui a été testée positive au Covid-19", explique la Fédération dans un communiqué.

"Comme les joueurs résident dans le comté de Nassau, les avis de quarantaine empêchent ces personnes de se rendre au centre national de tennis Billie Jean King à New York", ajoute le texte.

- Pas de dérogation -

La Française était la dernière joueuse encore en lice à avoir été en contact avec Benoît Paire, exclu du tournoi et placé en quarantaine dans sa chambre d'hôtel avant le début du tournoi.

Vendredi, pour les mêmes raisons, Adrian Mannarino a failli être empêché de jouer son match du 3e tour du simple messieurs face à Alexander Zverev. Mais dans son cas, après plusieurs heures de tractations entre les différentes autorités new-yorkaises, un accord avait été trouvé pour qu'il puisse finalement jouer.

Mladenovic, elle, n'a pas eu de dérogation.

Après son élimination en simple au 2e tour mercredi, elle s'était montrée extrêmement virulente à l'égard des mesures sanitaires ultra-contraignantes qui ont été imposées aux sept cas contact de Paire, dont aucun n'a jamais été testé positif au coronavirus, s'estimant traitée comme une "prisonnière" ou une "criminelle".

Ces joueurs et joueuses avaient pu participer à l'US Open après avoir signé un nouveau protocole sanitaire plus contraignant avec la Ville de New York. Etrangement, les autorités sanitaires du Comté de Nassau n'avaient rien trouvé à redire jusqu'à vendredi et tous avaient pu disputer au moins un match...

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.