Accéder au contenu principal

Tour de France: Sam Bennett "fier de représenter" l'Irlande

L'Irlandais Sam Bennett (c) vainqueur au sprint de la 10e étape du Tour de France, entre Le Chateau d'Oléron et Saint-Martin-de-Ré, le 8 septembre 2020
L'Irlandais Sam Bennett (c) vainqueur au sprint de la 10e étape du Tour de France, entre Le Chateau d'Oléron et Saint-Martin-de-Ré, le 8 septembre 2020 KENZO TRIBOUILLARD POOL/AFP
3 mn
Publicité

Saint-Martin-de-Ré (France) (AFP)

Le sprinteur irlandais Sam Bennett, vainqueur de sa première étape sur le Tour de France mardi à Saint-Martin-de-Ré, est "fier de représenter" l'Eire "dans la "plus belle course du monde", s'est livré le finisseur de Deceuninck en conférence de presse.

"J'ai reçu un tel soutien d'Irlande et en particulier de ma ville d'origine où il y a beaucoup de drapeaux et banderoles. Etre ici avec le maillot de champion national dans la plus grande course du monde, c'est exceptionnel", s'est épanché Sam Bennett, ému aux larmes, qui courait après sa première victoire depuis le début du Tour.

Le sprinteur est originaire de la même ville que Sean Kelly: Carrick on Suir, un peu moins de 6.000 habitants, dans le sud de l'île. "Je ne pense pas que ce soit une coïncidence", a lancé Sam Bennett, à nouveau vêtu du maillot vert, que Sean Kelly est le dernier Irlandais à avoir remporté.

"Il y a une grande culture du cyclisme, a-t-il développé. Ca intéresse les jeunes et ils sont soutenus pour réussir. C'est un bon environnement pour percer. Comme l'Île de Man qui est toute petite et qui a produit tant de grands cyclistes".

La voix étranglée par l'émotion, le sprinteur n'a pas pu retenir des larmes: "On en rêve, ça n'arrive pas. Et on finit par réussir", a-t-il lâché, libéré après trois places parmi les quatre premiers depuis le début du Tour.

"Tout m'a paru trop bien se passer. Je n'y croyais pas, une fois la ligne franchie. Ensuite, j'ai été submergé par l'émotion, a-t-il décrit. On attend ça tellement d'années de disputer un sprint gagnant sur le Tour. C'est un tel soulagement. Tant de grands sprinteurs sont passés dans cette équipe".

De retour en tête du classement par points après ce succès d'étape, il a estimé qu'il lui serait "difficile" de battre Peter Sagan qui "est le meilleur dans ce rôle" et l'a déjà remporté sept fois.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.