Tour de France : Ewan vainqueur au sprint de la 11e étape, Sagan déclassé

Le sprinteur australien Caleb Ewan lors de sa victoire à Poitiers, le 9 septembre 2020.
Le sprinteur australien Caleb Ewan lors de sa victoire à Poitiers, le 9 septembre 2020. AFP - THIBAULT CAMUS

L'Australien Caleb Ewan s'est imposé, lors de la 11e étape du Tour de France, à Poitiers. Pour avoir forcé le passage le long des barrières, en donnant un coup d'épaule, Peter Sagan a en revanche été déclassé. Le Slovène Primoz Roglic conserve le maillot jaune.

Publicité

Le sprint massif de la onzième étape du Tour de France, qui concluait un parcours de 167,5 km parti de Châtelaillon-Plage jusqu'à Poitiers, mercredi 9 septembre, a été disputé mais s'est révélé surtout houleux.

L'Australien Caleb Ewan en est sorti vainqueur, alors que le Slovaque Peter Sagan a perdu gros dans la lutte pour le maillot vert. La photo-finish, indispensable, a départagé trois coureurs quasiment sur la même ligne. Ewan, victorieux pour la deuxième fois sur le Tour cette année, a été déclaré vainqueur devant les deux rivaux en lutte pour le maillot vert, Peter Sagan et l'Irlandais Sam Bennett.

Pour avoir forcé le passage le long des barrières, en donnant un coup d'épaule au Belge Wout Van Aert, Sagan, qui s'était infiltré dans un trou de souris, a été ensuite sanctionné par le jury des commissaires, impitoyable sur ce coup. Le Slovaque, rétrogradé à la dernière place du peloton, a perdu le bénéfice de sa deuxième place et le capital points (30) qui lui est associé. Au classement par points, le titulaire habituel du maillot vert (sept fois couronné) compte désormais 68 points de retard sur Bennett. Au classement général, le Slovène conserve le maillot jaune.

Avant tout cela, il y avait bien eu une échappée sur la route de Poitiers : Matthieu Ladagnous (Groupama-FDJ), en solitaire, a ouvert la route pendant 120 kilomètres. Il portera le dossard rouge du combatif jeudi entre Chauvigny et Sarran, la plus longue étape du Tour. Elle fera 218 kilomètres et passera par Saint-Léonard de Noblat, le village du regretté Raymond Poulidor, décédé en novembre dernier. 

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine