Tour de France: "plusieurs semaines de repos" pour Romain Bardet

Publicité

Lyon (AFP)

Un repos de plusieurs semaines a été prescrit à Romain Bardet suite à sa chute survenue vendredi dans le Tour de France, a annoncé samedi son équipe AG2R La Mondiale.

L'Auvergnat, qui souffre d'une commotion cérébrale, a abandonné le Tour vendredi soir quelques heures après sa chute survenue lors de la 13e étape sur la route du Puy Mary (Cantal).

"Une IRM de contrôle passée au CHU de Clermont-Ferrand a montré que le coureur ne souffrait d'aucune lésion grave", a précisé samedi le Dr. Eric Bouvat, médecin de l'équipe française. "Mais elle a confirmé les signes de commotion cérébrale diagnostiqués vendredi qui nécessiteront plusieurs semaines de repos".

Il a précisé que l'IRM avait montré "une petite hémorragie suite à la commotion".

L'abandon de Bardet, qui occupait la 4e place du classement général du Tour avant l'étape du Puy Mary (11e après l'arrivée), est seulement le cinquième du coureur français en 680 jours de course depuis ses débuts professionnels en 2012.

Deuxième du Tour en 2016 et troisième en 2017, il a ramené le maillot à pois de meilleur grimpeur l'an passé. Dans ses sept précédentes participations, il a gagné trois étapes de montagne, à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) en 2015, à Saint-Gervais Mont Blanc (Haute-Savoie) l'année suivante et à Peyragudes (Hautes-Pyrénées) en 2017.

Le diagnostic médical ruine les possibilités de l'Auvergnat de se reporter vers d'autres objectifs pour la suite de la saison. Notamment, le championnat du monde (27 septembre), qui a été décalé sur le circuit italien d'Imola, ou encore Liège-Bastogne-Liège (4 octobre), sa classique de prédilection.

L'an prochain, Bardet quittera sa formation de toujours, AG2R La Mondiale, pour l'équipe allemande Sunweb, qui s'est imposée samedi pour la deuxième fois en trois jours dans le Tour avec le Suisse Marc Hirschi puis le Danois Soren Kragh Andersen.