L'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang prolonge avec Arsenal

Pierre-Emerick Aubameyang célèbre le deuxième but d'Arsenal contre Burnley à l'Emirates Stadium à Londres, le 22 décembre 2018.
Pierre-Emerick Aubameyang célèbre le deuxième but d'Arsenal contre Burnley à l'Emirates Stadium à Londres, le 22 décembre 2018. © Ian Kington, AFP

L'attaquant des Gunners Pierre-Emerick Aubameyang a prolongé mardi son contrat avec Arsenal jusqu'en 2023, mettant fin à un long suspens sur son avenir.

Publicité

Les supporters d'Arsenal peuvent se frotter les mains. Pierre-Emerick Aubameyang continuera à animer la pointe de l'attaque des Gunners ces prochaines saisons. L'avant-centre gabonais a lui-même officialisé sa prolongation de contrat, mardi 15 septembre, dans un "live" sur les réseaux sociaux, retransmis en direct par le club londonien.

"Finalement, j'ai signé (...) les gens me demandaient de signer, c'est enfin fait. Je suis très content de rester ici, c'est ma maison", a déclaré le joueur dans une vidéo diffusée via le compte du club sur Instagram.

Il ne restait plus qu'une année de contrat à l'attaquant de 31 ans et il devenait urgent de régler rapidement cette situation. Après de longues négociations, l'ancien monégasque s'est finalement engagé jusqu'en 2023.

Auteur de 29 buts en 44 matches, toutes compétitions confondues, la saison passée, il avait fini deuxième meilleur buteur de la Premier League avec 22 buts. La saison précédente, avec ce même total, il avait partagé le Soulier d'or du championnat anglais avec les joueurs de Liverpool Mohamed Salah et Sadio Mané.

"Devenir une légende d'Arsenal"

Malgré la 8e place des Londoniens l'an dernier, leur plus mauvais classement depuis 25 ans, et l'absence de Ligue des champions, Aubameyang reste donc fidèle à son club où il veut "devenir une légende", a-t-il assuré dans une autre vidéo.

Déjà capitaine de l'équipe, Aubameyang va aussi dépasser Mesut Özil et ses 350 000 livres (380 000 euros) hebdomadaires de salaire pour devenir le joueur le mieux payé du club, avance aussi la presse britannique, sans donner le montant exact de ses revenus.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine