TDF 2020

Tour de France : Lennard Kämna s'impose lors de la 16e étape, Primoz Roglic toujours en jaune

Lennard Kämna a remporté la 16e étape du Tour de France.
Lennard Kämna a remporté la 16e étape du Tour de France. © Kenzo Tribouillard, AFP

Le jeune Allemand Lennard Kämna s'est imposé à Villard-de-Lans lors de la 16e étape du Tour de France. Le coureur de la Bora-Hansgrohe a su fausser compagnie à ses compagnons d'échappée dans l'avant-dernière difficulté de la journée. Le maillot jaune Primoz Roglic n'a quant à lui pas été mis en danger.

Publicité

Deuxième au Puy Mary lors de la 13e étape du Tour de France, Lennard Kämna a cette fois levé les bras. Lors de la 16e étape en Isère, entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans, le coureur de la Bora-Hansgrohe est parvenu à fausser compagnie à ses compagnons d'échappée dans l'avant-dernière difficulté de la journée, laissant sur le carreau notamment Richard Carapaz et Julian Alaphilippe.

L'Équatorien Richard Carapaz, lauréat du dernier Giro, a pris la deuxième place, à près d'une minute et demie, devant le champion de Suisse Sébastien Reichenbach, troisième à plus de deux minutes.

Le gain de l'étape s'est joué entre les membres de l'échappée-fleuve de 23 coureurs formée en plusieurs temps dans la première moitié de course. Le Français Quentin Pacher, qui a pris les devants du groupe à 35 kilomètres de l'arrivée, s'est présenté en avant-garde, au pied de la montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte, avec une avance de l'ordre de 13 minutes sur le peloton. À l'approche du sommet, à moins de 21 kilomètres de l'arrivée, Kämna a pris le dessus et a ensuite creusé l'écart sur le plateau du Vercors. Il a ainsi apporté à l'équipe Bora son premier succès depuis le départ de Nice, le premier aussi d'un coureur allemand depuis John Degenkolb lors du Tour 2018.

Primoz Roglic en contrôle

Le peloton des favoris, avec le maillot jaune slovène Primoz Roglic, a franchi la ligne d'arrivée plus de 16 minutes après Lennard Kämna. Le leader du Tour de France a passé la journée bien entouré par ses coéquipiers qui ont ramené les timides attaques de Guillaume Martin, premier Français du classement général.

Le dauphin de Primoz Roglic, Tadej Pogacar, a bien tenté de l'attaquer dans l'ultime ascension mais sans parvenir à faire la différence.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine